42.fr veut former l’élite informatique de demain

Régulations
42 © ITespresso.fr

42.fr, le centre de formation lancé par Xavier Niel, entend dénicher les nouveaux talents informatiques à l’écart du modèle traditionnel de l’enseignement en France.

Sur le modèle de Code.org aux Etats-Unis, Xavier Niel lance une initiative dédiée à la formation au développement informatique, confirmant ainsi les fuites qui ont accompagné le lancement de l’invitation.

Hier, mardi 26 mars, Xavier Niel a présenté officiellement 42.fr, nom de son « école » de formation informatique qui entend briser les codes du système pédagogique actuel, rapporte ITespresso.fr. Pour l’anecdote, 42.fr fait référence au Guide du voyageur galactique de Douglas Adams dans lequel un supercalculateur répond « 42 » à la question sur le sens de la vie et l’univers. Les initiés comprendront.

« Cela fait 25 ans que je crée des entreprises et nous n’avons toujours pas assez d’informaticiens. On ne pouvait pas laisser la France dans cet état. Les pouvoirs publics sont trop concentrés à sauver ce qui ne l’est pas », explique Xavier Niel pour justifier son nouveau projet. Et vise à prôner « une révolution dans le système éducatif » avec une « approche innovante, une « ouverture à tous [et des] infrastructures ».

3000 élèves par an

« Le système éducatif génère des gens standardisés alors que l’on a besoin d’individualité dans le numérique, renchérit Nicolas Sadirac, l’un des principaux protagonistes de cette initiative et ancien responsable de l’école d’ingénieurs informatiques Epitech. On élimine 200 000 jeunes par an du système scolaire. C’est dans ce vivier que l’on peut trouver les nouveaux talents. » Autrement dit, rechercher les talents parmi les non diplômés.

Installé dans le 17e arrondissement de Paris, 42.fr accueillera entre 1000 et 3000 élèves par an en vitesse de croisière. « Ce bâtiment disposera d’un parc informatique de 1000 postes. En fait, des Apple iMac. Il sera ouvert 24 heures sur 24 avec des responsables pour l’encadrement en permanence », indique Florian Bucher, autre protagoniste du projet et ancien également de l’Epitech.

42.fr sera ouvert à tous, quel que soit le niveau de connaissances. La formation sera intégralement gratuite, à travers une fondation, financée sur les fonds personnels de Xavier Niel (à hauteur de 20 millions d’euros). L’entrepreneur se déclare prêt à soutenir cette initiative sur les 10 prochaines années mais espère néanmoins que des entreprises prennent le relais sous forme de mécénat ou de sponsoring.

Une école 2.0

« C’est donc une école 2.0 ou école P2P qui est en train d’émerger, résume Nicolas Sadirac. Il faut passer d’un apprentissage individuel à un passage collectif. Il faut travailler en groupe. » « On veut former 1000 nouveaux jeunes par an, 1000 nouveaux génies », poursuit Kwame Yamgnane (canal Epitech également).

L’inscription de se fait en ligne, comme il se doit. 4000 profils « à fort potentiel » seront sélectionnés à travers un système d’évaluation automatique qui servira de premier filtre. Le sélectionnés suivront 15 heures d’informatique par jour pendant la période d’été (la « piscine »). Les plus assidus seront admis dans la première promotion à la rentrée prochaine (prévue en novembre 2013).

Le cursus durera entre trois et cinq ans en fonction des étudiants, des programmes et de leur rythme d’acquisition en connaissances. Mais 42.fr ne fournira aucun diplôme reconnu. Les étudiants devront donc compter sur la réputation de l’école pour espérer trouver un poste en entreprise. Ou créer la leur. Ambitieux, Xavier Niel espère créer 10 000 emplois en France par an.

Xavier Niel avait déjà mis un pied dans le secteur de l’éducation avec le lancement de l’EEMI en 2011. Une école payante (7500 euros par an) plus orienté sur le webmastering et les réseaux sociaux que vient compléter 42.fr, aux dires du patron d’Iliad


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur