4,5 millions d'internautes chez Free

Cloud

La hausse des abonnés de Free reste plombée par la fuite des clients d’Alice.

Si le nombre des abonnés Internet en France au premier trimestre ne figure pas encore dans l’Observatoire des marchés que vient de publier l’Arcep, on connaît déjà ceux de Free. Iliad, sa maison mère, vient en effet de publier ses résultats de début d’année. Et comme d’habitude, ils sont plutôt satisfaisants (pour les actionnaires, moins pour les concurrents). A 504,5 millions d’euros au 31 mars 2010, le chiffre d’affaires progresse de 4,7% d’une année à l’autre (482 millions en 2009).

Des revenus essentiellement tirés de l’offre Internet. (499,3 millions d’euros). Au premier trimestre Iliad (Free et Alice) compte donc 4,56 millions d’abonnés haut débit. Soit 48 000 nouveaux clients en trois mois. Une tendance à la hausse par rapport aux 36 000 acquisitions réalisées au 4e trimestre 2009.

Si la situation n’a rien de dramatique pour Free qui, avec 3,866 millions d’utilisateurs, séduit 88 000 nouveaux utilisateurs d’un trimestre à l’autre (+11,3% et 23,3% des nouveaux abonnés du marché revendiqués), la question reste posée pour Alice qui ne parvient pas à endiguer la perte de ses abonnés. La marque acquise à l’été 2008 auprès de Telecom Italia France compte aujourd’hui 638 000 clients contre 678 000 fin 2009 et 731 000 au 3e trimestre précédent.

Loin de se tarir, la fuite des abonnés (en partie vers Free?) ralentit néanmoins. Alors qu’Alice perdait 53 000 abonnés en fin d’année 2009, elle n’en perd plus «que» 40 000 début 2010. Même si Iliad a réussit à assainir la situation financière du FAI (voir l’article sur les résultats annuels ), le lancement de l’offre triple play low cost à 20 euros en décembre dernier n’a visiblement pas trouvé son public.

Lot de consolation, le taux d’abonnés dégroupés (générateurs de revenus) s’établit désormais à 87,11% contre 85,4% au précédent trimestre. Bien au-delà des objectifs initiaux de 82%. Le revenu moyen par abonné (Arpu) reste constant à 36,3 euros HT par mois. Les services à valeur ajoutée (VOD, bouquets TV, téléphonie…) ont généré 124,1 millions d’euros au premier trimestre 2010 contre 115,6 millions d’euros un an plus tôt. Soit une progression de près de 7,4% sur la période.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur