4G : les trois-quarts des Français ne sont pas intéressés

4GRéseaux
La 4G LTE à la conquète de la planète

Une nouvelle étude, signée Ipsos, confirme le manque d’intérêt des consommateurs français pour la 4G. Pour l’instant, les arguments des opérateurs semblent tomber à plat.

Dubitatifs. Confirmant les chiffres donnés la semaine dernière par Deloitte, un sondage Ipsos, auprès d’un échantillon de 1 001 Français de 16 à 75 ans représentatif de la population du pays, montre qu’environ 75 % des Français expliquent ne pas être intéressés par la 4G.

Une pierre dans le jardin des opérateurs qui comptent sur le lancement de la technologie pour casser la dynamique low cost introduite par l’arrivée de Free dans le mobile début 2012.

Vidéos : un détenteur de smartphone sur deux

Dans le détail, près de 3 Français sur 10 estiment que la 4G ne correspond pas à leurs besoins, et près de 20 % du panel explique vouloir éviter toute hausse de leur forfait.

Ipsos, mandaté pour cette étude par l’opérateur Prixtel, note que la 4G demeure mal comprise par les Français, 17 % des Français l’associant à davantage de données sur leur forfait mobile.

Parmi les détenteurs de smartphones, plus de 8 Français sur 10 surfent sur Internet, en majorité moins de 3 heures par semaine. Le visionnage de vidéos est moins répandu, mais concerne tout de même plus d’un détenteur de smartphone sur deux.

Des proportions qui montent respectivement à 90 % et 75 % dans la tranche d’âge des 16-24 ans.

crédit photo © Dukes – shutterstock


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – La 4G, comme si vous y étiez !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur