50 jeux interdits, la Chine ne veut pas des Sims, entre autres?

Régulations

La Chine a interdit la distribution de 50 jeux vidéo? afin d’apporter un “bon environnement à sa jeunesse”. Peu importe, les copies circulent !

La Chine s’est engagée dans un combat pour supprimer toute forme de contenu susceptible d’avoir une ‘

influence négative‘ sur la jeunesse chinoise. Entre les opérations anti-pornographie et le programme de surveillance de la presse et des cyber-cafés, l’agence locale Xinhuanet a confirmé que les censeurs chinois s’attaquent aujourd’hui aux jeux vidéo. Figurent parmi les victimes de la censure des jeux d’affrontement certes violents, Devastation et Painkiller, des jeux de guerre à la troisième personne mettant en scène le Vietnam, Battlefield Vietnam, Conflict Vietnam et Vietcong: Fist Alpha, et même le jeu de stratégie militaire de Microsoft Age of Mythology: The Titans. Plus surprenant, figurent dans la liste de 50 jeux vidéo interdits, le célèbre jeu de simulation de vie The Sims 2 – un support de la subversion américaine, sans doute ! ? et même FIFA 2005, jeu de football. La subversion européenne par le sport ? Signe des temps, la liste des jeux interdits s’applique autant aux jeux du commerce qu’aux copies illégales. Une reconnaissance indirecte que la Chine est un pays prospère pour la contrefaçon et la copie de produits soumis aux droits intellectuels. Sachant que, selon les éditeurs de logiciels, au moins 90% de leurs produits utilisés en Chine sont très probablement des copies illégales, nul doute que la mesure d’interdiction de distribution de 50 jeux aura une influence? minime sur les joueurs ! Il est en effet déjà trop tard ! Les jeux interdits ont été très largement diffusés sous le manteau. Et les joueurs chinois s’intéressent aujourd’hui à d’autres jeux. Pardon, d’autres copies de jeux !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur