500 millions de dollars pou relier USA, Chine et Japon en fibre

Régulations

Les 28.000 kilomètres de câble en fibre optique reliant la Chine et les USA, seront posés avant le début des jeux olympiques annonce le gouvernement de Pékin…

Le défi est de taille, mais le gouvernement chinois veut permettre être certain de bien pouvoir diffuser ses JO partout dans le monde.

Rappelons qu’en décembre 2006, un tremblement de terre a sérieusement endommagé six des câbles sous-marins reliant Taiwan à l’empire du Milieu (lire notre article Seisme : l’Asie perd son net ) .

A la suite de cet accident, les communications Internet et téléphoniques ont été coupées pendant plusieurs jours.

Aujourd’hui les gouvernements américains et chinois travaillent main dans la main pour poser un nouveau câble reliant la Chine, le Japon et les USA, soit au total une distance de 28.000 kilomètres. Le montant des travaux est estimé à 500 millions de dollars.

Comme le souligne le quotidien la Tribune, plusieurs opérateurs participent à cette opération. Citons les trois opérateurs chinois, China Telecom, China Netcom et China Unicom, mais aussi l’américain Verizon (en charge de la fabrication des câbles), le taiwanais Chungwa Telecom ou bien encore le sud-coréen Korea Telecom.

Sous la pression du gouvernement chinois, les travaux commencés en octobre 2007 avancent rapidement, au rythme de 100 km par jour, rapporte le journal économique français.

Il faut dire, que l’enjeu est de taille, puisqu’il s’agit d’assurer une bonne qualité de retransmission des Jeux Olympiques et indirectement de confortables revenus publicitaires pour les organisateurs.

À terme, la capacité de ce nouveau câble transatlantique devrait être de 5,12 Terabit par seconde.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur