5G : HPE Open RAN Solution Stack est dévoilé

5GCloud

Le groupe HPE ambitionne d’ouvrir la voie au déploiement à grande échelle de spécifications RAN ouvertes dans les réseaux 5G. Il n’est pas le seul.

Hewlett Packard Enterprise (HPE) a dévoilé HPE Open RAN Solution Stack. L’ensemble, composants logiciels et matériels, est conçu pour soutenir les déploiements de réseaux d’accès radio ouverts (Open Radio Access Network ou Open RAN) à l’ère de la 5G.

L’offre inclut la solution d’orchestration et d’automatisation de HPE, des blueprints (packs) spécifiques à l’infrastructure RAN, et un serveur – le nouvel HPE ProLiant DL110 Gen10 Plus – optimisé pour les charges de travail 5G dans un environnement Open RAN.

Ainsi doté, HPE Open RAN Solution Stack fournit une orchestration basée sur l’intention et de l’automatisation à base d’intelligence artificielle et d’apprentissage machine (IA/ML). Les opérateurs télécoms ont donc la possibilité de « gérer des milliers de machines virtuelles (VM), ainsi que des centaines de fonctions réseau virtualisées (VNF) et des fonctions conteneurisées (CNF) sur l’ensemble de leur réseau », a déclaré le fournisseur.

Accélérer les déploiements Open RAN

La disponibilité générale du stack est prévue au second trimestre 2021.

HPE Communications Technology Group (CTG), une nouvelle entité dirigée par Phil Mottram, sera chargée de promouvoir et commercialiser l’offre. HPE CTG va également se charger de toutes les technologies ouvertes et interopérables que la multinationale informatique américaine destine à l’industrie des télécommunications. C’est notamment le cas du HPE 5G Core Stack lancé l’an dernier. Cette solution logicielle cloud native de coeur de réseau est dorénavant disponible à l’échelle mondiale.

Ces annonces font suite à des initiatives 5G menées avec succès par HPE avec certains de ses partenaires stratégiques, dont Orange en France.

HPE a également indiqué travailler avec le fondeur Intel pour développer une configuration RAN virtualisée (vRAN). D’autres grands groupes, parmi lesquels VMware, Red Hat, Verizon et Google Cloud, ont également négocié avec Intel ce même type de partenariat.

(crédit photo © Shutterstock)

Lire aussi :

Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT