Pour gérer vos consentements :

5G : Huawei prêt à un pacte avec l’Europe et le Royaume-Uni

La Grande-Bretagne hésite sur le traitement de Huawei

Une démarche pour répondre aux Etats-Unis qui mettent la pression sur les pays européens afin de le bannir du marché 5G dans leurs pays.
La Grande-Bretagne est toujours indécise sur le choix de l’équipementier pour la construction de ses réseaux 5G. Les autorités sont actuellement en train de contrôler le matériel de Huawei pour vérifier s’il correspond bien aux impératifs de sécurité et de résilience des réseaux de télécommunication sur le territoire. Les résultats de l’étude devraient être annoncés prochainement.

Les Etat-Unis vont-ils bannir Huawei ?

De leur côté, l’Allemagne et la Belgique ont annoncé que Huawei serait autorisé à participer aux appels d’offre pour la construction de leur réseau 5G.
La France reste dubitative sur les capacités d’espionnage des matériels prévus pour délivrer la 5G et l’ANSSI garde l’oeil sur le chinois en attendant de prendre une décision définitive.
Selon Reuters,  qui des sources proches du dossier, Donald Trump s’apprêterait à signer un décret interdisant aux entreprises de son pays « d’utiliser des équipements de télécommunication fournis par des groupes représentant une menace en termes de sécurité nationale, ce qui ouvrira la voie à un bannissement du chinois Huawei ».
Plusieurs fois évoqué par le passé, ce décret ne devrait pas nommément citer le nom de Huawei et de la Chine.

Recent Posts

Aruba, Mitel, VMware… Les alertes sécurité de la semaine

Quels logiciels faut-il penser à patcher ? Tour d’horizon sur la base des avis de…

1 heure ago

EuroHPC : les conditions pour accéder aux supercalculateurs

Localisé en Slovénie, Vega est le premier supercalculateur à passer en phase opérationnelle dans le…

3 heures ago

Gestion des identités : protéger l’annuaire d’entreprise et unifier les accès sécurisés

{Vidéo} - Silicon.fr a réuni Jean-Christophe Nativel - architecte Applications et Données de la Métropole de…

5 heures ago

Open source : Grafana change à son tour de licence

Dans la lignée d'Elastic, Grafana Labs abandonne Apache 2.0. Il ne bascule pas vers la…

8 heures ago

Codecov : pourquoi ce parallèle avec SolarWinds ?

Une semaine après l'officialisation de l'attaque contre Codecov, la piste d'un scénario « à la…

24 heures ago

Cloud public : la croissance toujours plus forte en 2021

Les réticences des entreprises concernant la migration de charges de travail critiques dans le cloud…

24 heures ago