5G : Huawei se dit prêt à céder une licence exclusive à une entreprise US

Coup de com et/ou coup de bluff ? Huawei se dit prêt à céder une licence exclusive de ses technologies 5G à une entreprise de télécommunications étatsunienne. Cette licence inclurait la conception de puces, le matériel et le code source.

« Nous voudrions offrir une licence exclusive afin de lui permettre de réaliser des économies d’échelle pour soutenir son business » a déclaré Ren Zhengfei, le fondateur du géant chinois.

Selon Bloomberg,  il a précisé que l’Europe n’avait pas besoin de son aide dans le domaine car elle possède des acteurs comme  Nokia et Ericsson.

Confronté à des mesures de restrictions commerciales dans l’acquisition de technologies et de composants fabriqués aux Etats-Unis, Huawei réfute la mise en cause de son équipement 5G par l’administration Trump. Celle-ci affirme que la proximité entre l’entreprise et le gouvernement chinois fait courir des risques d’espionnage aux clients de Huawei. Le passé d’officier de l’armée chinoise de Ren Zhengfei est notamment pointé du doigt. 

Huawei est prête à produire  600 000 stations de base 5G cette année et 1,5 million en 2020. Selon Ren Zhengfei, l’équipementier est en mesure de les produire sans composants américains mais souhaiterait néanmoins pouvoir continuer à les acheter.