5G : Orange en position forte pour lancer la phase commerciale

5GOperateursRéseaux

Orange a obtenu la part du lion lors de l’enchère principale d’attribution des fréquences à 3,5 GHz qui accueilleront le réseau 5G.

L’enchère principale pour l’attribution des fréquences dans la bande 3,5 GHz aura duré trois jours. Elle s’est terminée ce 1er octobre, après 17 tours*.

Le prix unitaire a atteint 126 millions d’euros pour les 11 blocs de 10 MHz mis en jeu. Orange en a récupéré quatre ; SFR, trois ; Bouygues Telecom et Free, deux chacun.

Tous bénéficieront d’un bloc supplémentaire de 50 MHz, en contrepartie à la souscription aux engagements optionnels prévus au cahier des charges de l’Arcep. Entre autres, la fourniture d’offres d’accès fixe sur le réseau mobile.

La situation est la suivante :

  • Orange obtient 90 MHz, pour 854 millions d’euros ;
  • SFR, 80 MHz pour 728 millions d’euros ;
  • Free et Bouygues Telecom, 70 MHz pour 602 millions d’euros.

Les quatre opérateurs débourseront un total de 2,786 milliards d’euros, payables sur 15 ans pour le bloc de 50 MHz et sur 4 ans pour le reste. Prochaine étape, ce mois-ci : une enchère (à un tour au second prix) pour déterminer la position des fréquences de chaque lauréat dans la bande 3,5 GHz.

Il appartiendra ensuite à ces derniers d’y déployer leur réseau 5G. Sans l’obligation initiale de couvrir au moins deux villes avant fin 2020 (l’Arcep l’a supprimée en juin).

Chère 5G ?

L’acquisition de ces fréquences n’aura pas coûté plus cher que celles employées pour la 4G. Leur attribution s’était déroulée en 2011, en deux temps :

  • La bande 2,6 GHz en septembre
    Orange et Free avaient obtenu chacun 20 MHz duplex, respectivement pour 287 et 271 millions d’euros. SFR et Bouygues Telecom avaient décroché l’un et l’autre 15 MHz duplex, pour 150 et 228 millions d’euros.

4G septembre 2011

  • La bande 800 MHzfréquences en or » issues du dividende numérique) en décembre
    Orange, SFR et Bouygues Telecom avaient tous trois obtenu 10 MHz duplex. Le premier, pour 891 millions d’euros ; le deuxième, pour 1,065 milliard ; le troisième, pour 683 millions.

4G décembre 2011

Montant total déboursé : 3,575 milliards d’euros.

* À chaque tour, l’Arcep a indiqué le prix unitaire. Chaque candidat a communiqué en réponse le nombre de blocs souhaité. L’enchère a pris fin quand la demande a correspondu au nombre de blocs offerts.

Illustration principale © ake78 (3D & photo) – Fotolia

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur 
Avis d'experts de l'IT