5G : des précieuses spécifications 3GPP pour accélérer

MobilitéRégulationsRéseaux
5G-3GPP

Etape technique décisive avant le lancement commercial de la 5G: le 3GPP (standardisation télécoms) a finalisé les spécifications de la version 15 NSA de la 5G NR.

Lors de la réunion plénière trimestrielle du 3GPP organisée à Lisbonne, l’annonce des spécifications de la version 15 NSA de la 5G NR (“NR” pour “New Radio”) a été réalisée.

Les membres du 3rd Generation Partnership Project (en fait un collectif d’organismes de standardisation dans les télécoms) ont également trouvé un accord sur la feuille de route pour le démarrage effectif de la 5G. Ils comptent tous accélérer sa normalisation.

Lors du Mobile World Congress de Barcelone (27 février – 2 mars), les leaders mondiaux de l’industrie mobile avaient déjà annoncé leur intention d’aller plus. 

Les premiers services 5G devraient arriver en 2019 avec des opérateurs à la pointe comme Korea Telecom (Corée du Sud), DoCoMo (Japon) ou T-Mobile (USA).

A cet effet, le 3GPP a convenu d’introduire une étape intermédiaire pour compléter la première spécification implémentable pour l’exploitation 5G NR non autonome (NSA “pour Non-Standalone”).

Il s’agit d’une étape cruciale dans le développement de la future norme cellulaire à très haut débit et à très faible latence.

“Orange accueille cette première édition inaugurale d’une norme mondiale pour la 5G”, déclare Arnaud Vamparys, Vice-Président Senior en charge des réseaux radio au sein d’Orange.

“Avec les prochaines versions 3GPP attendues à partir de la mi-2018 qui accéléreront le développement des applications et IoT, Orange voit une myriade d’opportunités pour fournir un réseau différencié et de haute qualité, et s’engage donc pleinement à travailler avec l’industrie pour déployer la 5G.”

Le mode non-autonome s’appuie sur la 4G LTE pour fonctionner, tout en apportant des débits plus importants et une latence réduite par rapport à la 4G.

La publication d’une première spécification donne le feu vert à l’industrie pour accélérer complètement la conception et la mise en œuvre d’équipement conformes à la norme afin d’atteindre l’objectif de commercialiser les premiers produits dans 2019.

La spécification complète de la version 15, dont la livraison est prévue pour juin 2018, permettra l’utilisation de la 5G NR autonome (SA pour « Standalone »).

Les versions NSA et SA partagent les mêmes spécifications de couche physique et de ce fait, la transition de NSA à SA devrait être facilitée.

A terme, les spécifications engloberont la prise en charge du spectre basse fréquence (600 MHz, 700 MHz), de moyenne fréquence (3,5 GHz) et de haute fréquence (50 GHz).

(Crédit photo : 3GPP)

Lire aussi :

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur