600 dollars par serveur : le prix en or massif du support prolongé de Windows Server 2003

CloudDSIProjetsServeurs

Microsoft frappe fort. Les entreprises devront payer le support sur mesure de Windows Server 2003 au prix fort, au-delà du 14 juillet prochain, date de fin du support officiel. Les ristournes éventuelles se négocieront au cas par cas.

Le support officiel de Windows Server 2003 ne sera plus assuré dans 5 mois et les DSI manquent de temps pour migrer vers une version plus récente de l’OS. Les entreprises seront donc nombreuses à faire tourner l’ancienne mouture du système au-delà du 14 juillet prochain, date de fin du support officiel proposé par Microsoft. Pour les organisations qui continueront à utiliser Windows Server 2003 après cette date, l’éditeur propose du support sur mesure… au prix fort !

600 dollars par serveur, la première année

Selon The Register, qui cite Paul DeGroot, le fondateur de Pica Communications et spécialiste des problématiques de licences Microsoft, l’éditeur va facturer le support personnalisé 600 dollars par serveur la première année. Les organisations devront payer rubis sur l’ongle pour continuer à utiliser Windows Server 2003 de manière sécurisée, puisque ce chiffre devrait doubler chaque année après juillet 2015. Les utilisateurs de Windows Server 2003 débourseront donc au moins trois fois plus que les clients ayant opté pour le support sur mesure de XP l’an dernier (200 dollars).

Ces chiffres, qui émanent de clients de l’éditeur interrogés par Paul DeGroot, n’ont pas été commentés par Microsoft. Mais la firme de Redmond a indiqué que les tarifs du support prolongé peuvent varier en fonction des « besoins spécifiques des clients ». Des remises pourront donc être accordées, au cas par cas, en fonction de la taille du parc, comme cela avait été le cas avec XP. Plus le nombre de serveurs est élevé, plus la remise pourra l’être. Les grands comptes de secteurs sensibles (santé, finance…) sont les premiers concernés. Ils ne peuvent se permettre de mégoter avec la protection des données clients.

Des millions de dollars engrangés 

Une enquête a été réalisée par la société AppZero pour Microsoft, à l’automne 2014, auprès de 240 professionnels IT utilisant Windows Server 2003. 11% des répondants (contre 47% en 2013) ignoraient encore la date de fin du support de l’OS ou n’avaient pas de plan pour une alternative. Par ailleurs, 38% des responsables informatiques interrogés avaient 1 000 machines ou plus fonctionnant sous Windows Server 2003. D’après un DSI interrogé par The Register, une organisation, qui utilise actuellement des milliers de machines sous l’OS en fin de vie, prévoit de payer plusieurs millions de dollars de support prolongé dès la première année.

Lire aussi :
Migration de Windows Server 2003 : pourquoi bon nombre de DSI ne seront pas prêts
Windows XP : Microsoft divise par 10 le prix de son support étendu


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur