7 smartphones Android sur 10 font gagner de l’argent à Microsoft

OS mobilesRégulationsSmartphones

Dans la guerre des brevets que se livrent les géants de l’informatique, Microsoft vient de marquer un nouveau point en convaincant LG de signer son accord de licence pour exploiter Android sur ses smartphones.

Microsoft gagne de l’argent grâce à Android. En faisant payer des licences d’exploitation aux constructeurs de smartphones et tablettes qui motorisent leurs appareils avec les solutions de Google, Android mais aussi Chrome OS.

La firme de Redmond vient de signer un nouvel accord de licence avec LG Electronics, sans pour autant en dévoiler les termes, tout en ajoutant qu’il s’agit d’une extension d’un accord pré-existant. Avec cet accord, Microsoft perçoit aujourd’hui des royalties sur 70  % des téléphones équipés du petit robot vert vendus aux Etats-Unis. Microsoft estime en effet qu’Android violent certains de ses brevets alors que la solution est proposée gracieusement aux constructeurs. Une pratique que Google n’a pas hésité à qualifier « d’extortion ».

Samsung, Acer, HTC ont signé

« Nous sommes fiers du succès continu de notre programme pour résoudre les questions de propriété intellectuelle entourant Android et Chrome OS », s’est réjouit le directeur juridique de l’éditeur Horacio Gutiérrez à propos de l’accord signé avec LG, le 11e autour des appareils Android..Samsung, Acer et HTC ont signé, notamment. ZTE et Huawei seraient en négociation. Absent du marché américain des téléphones, Lenovo n’est pas encore concerné.
En revanche, tout les constructeurs ne cèdent pas à la pression de l’éditeur de Windows. Motorola ou encore l’éditeur Barnes & Noble, qui propose une liseuse électronique sous Android, ont refusé « l’invitation » de Microsoft… qui les poursuit pour violation de brevets.

A défaut de convaincre le marché avec son offre Windows Phone, notamment avec Nokia en fer de lance, Microsoft pourra toujours continuer à gagner de l’argent dans le secteur de la téléphonie mobile grâce à Google…

crédit photo © Dmitry Knorre-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur