700 millions d'euros dans les nuages du grand emprunt

Réseaux

Le cloud computing constitue une des priorité dans le cadre du financement de l’économie numérique par le grand emprunt.

Sur les 4,5 milliards d’euros dédiés à la société numérique dans le cadre du grand emprunt initié par le gouvernement, 700 millions seront consacrés au cloud computing, croît savoir Les Echos (19/02).

L’informatique distribuée, ou « dans le nuage », est aujourd’hui au centre du développement des entreprises qui y voient un moyen d’optimiser l’exploitation des ressources de calculs et d’adapter quasi dynamiquement leurs besoins en fonction des tendances du marché. De Microsoft à IBM en passant par Google et Amazon, tous les grands acteurs déploient leurs solutions de cloud computing. On comprend donc que l’importance des enjeux en la matière, d’autant qu’aucun acteur européen ne figure dans les grands projets.

Toujours selon le quotidien économique, Dassault Systèmes, Orange et Thalès développeraient un projet dans ce sens. Une initiative qui ne serait pas étrangère au choix de la répartition budgétaire du grand emprunt. De plus, les besoins augmentant, la pénurie des centres de données (data center), où sont généralement mis en œuvre les services du cloud, tend à s’intensifier. Une réponse adéquate pour corriger le phénomène est donc bienvenue.

Parmi les autres projets de financement, rappelons que 2 milliards d’euros devraient être consacrés à l’infrastructure (pour le développement du très haut débit) et 750 millions à la numérisation du patrimoine littéraire. De même, 300 à 400 millions iront vers la recherche consacrée aux technologies des semi-conducteurs et des nanotechnologies. Les nouveaux services numériques (compteurs intelligents, e-santé, réseau de transports ‘intelligents’…) bénéficieront du reliquat. Les budgets doivent être distribués sur la période 2011-2012 selon les projets retenus en 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur