Big Data : beaucoup de projets, peu de déploiements

Big DataLogiciels

Selon Gartner, la grande majorité des entreprises dans le monde investit dans le Big Data ou prévoit de le faire dans les 24 mois. Mais les déploiements de projets sont rares.

L’augmentation constante du volume de données collectées, traitées et analysées influencent à la hausse les investissements dans le Big Data mondial. D’après le cabinet Gartner, 73% des 302 organisations (du Gartner Research Circle) interrogées en juin 2014 ont investi ou prévoient d’investir dans les 24 mois dans les solutions de mégadonnées. Soit une progression de 9 points par rapport à 2013.

Des investissements, mais peu de déploiements

Les entreprises qui déclarent ne pas investir prochainement dans le Big Data ne sont plus que 24% en 2014, contre 31% l’an dernier. Bien que les investissements soient plus importants en Amérique du Nord, ils progressent sur l’ensemble des régions étudiées, Europe de l’Ouest incluse. Mais la croissance des investissements ne se traduit pas encore par une mise en production importante.

« 2013 a été l’année des expérimentations et des premiers déploiements de projets Big Data, la tendance est la même en 2014 », a commenté Nick Heudecker, directeur de recherche chez Gartner. « L’an dernier, seules 8% des organisations interrogées ont indiqué avoir mis en production de grands projets Big Data, elles sont 13% cette année. » Bien que cette proportion soit relativement faible, la progression de 5 points est notable.

Le Big Data recrute aux États-Unis comme en France

Data scientists, statisticiens, architectes… Les perspectives de recrutement sont intéressantes. Selon Gartner, le Big Data devrait créer 4,4 millions d’emplois dans le monde d’ici à 2015. Le marché est particulièrement dynamique aux États-Unis. En France, la concurrence à laquelle se livrent les entreprises maintient le niveau des rémunérations. Interrogé en mai dernier, Fabrice Coudray, directeur de Robert Half Technologie, avait expliqué à la rédaction : « En Île-de-France, la quantité d’offres d’emploi relatives aux métiers nouveaux du Big Data dépasse largement le nombre restreint d’experts français ou même de jeunes diplômés spécialisés. »

crédit photo © Tashatuvango – shutterstock


Lire aussi

Salaire des développeurs : Mobile et Big Data au top

Les salaires des cadres IT stagnent sauf pour le Cloud, mobilité et Big Data


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur