Internet : 734 millions d’adresses IP actives dans le monde

Cloud
trafic internet monde

Dans son rapport trimestriel « State of the Internet », Akamai estime à 734 millions le nombre d’adresses IP utilisées dans le monde.

Le nombre d’adresses IP dans le monde a progressé de 10 % d’une année sur l’autre, selon le rapport de Akamai pour le premier trimestre 2013. 734 millions seraient actives (utilisées) aujourd’hui, dont 700 millions sous le protocole IPv4. En tenant compte qu’une partie de ces adresses sont partagées, cela devrait porter au milliard le nombre d’utilisateurs.

La position de la société américaine, parmi les leaders mondiaux des serveurs de cache, en fait une observatrice de premier plan sur l’évolution des usages des adresses IP et du trafic Internet.

7 % du trafic menace le monde

Selon Akamai, le trafic internet malicieux, celui qui véhicule des menaces et des attaques, représenterait 7 % du trafic mondial. Ces attaques ciblent en priorité les entreprises (35%), puis l’e-commerce (32%) et les médias (22%). La high-tech (15%) et le secteur public (9%) sont plus en retrait.

Les attaques se concentrent sur des ports clés. Principalement le port 445, le plus ciblé, exploité par les environnements Microsoft pour l’échange de fichiers en mode TCP.

La portion dangereuse du trafic varie selon les pays. La Chine est largement en tête, avec 34 % de trafic malicieux mais en repli (41 % fin 2012). L’Indonésie a bondi à la seconde place, passant de 0,7 % au dernier trimestre 2012 à 21 % de trafic internet pourri au premier trimestre. Suivent les Etats-Unis 8,3 %, la Turquie 4,5 %, la Russie 2, %, l’Inde 2,6 %, Taiwan 2,5 %, le Brésil 2,2 %, la Roumanie 2,0 % et Hong Kong 1,6 %.

La vitesse de l’Internet

La vitesse moyenne de l’Internet mondial au premier trimestre 2013 est évaluée par Akamai à 3,1 Mbps (megabits par seconde), soit une progression annuelle sensible de 17 %. Les pays asiatiques continuent de tenir le haut du pavé : Corée du Sud 14,2 Mbps, Japon 117 Mbps et Hong Kong 10,9 Mbps. Suivent quelques pays européens, la Suisse 10,1 Mbps, les Pays Bas 9,9 Mbps, la Lettonie 9,8 Mbps, le République Tchèque 9,6 Mbps, la Suède 8,9 Mbps, et le Danemark 8,2 Mbps. A noter la forte progression (27%) de la qualité de l’Internet américain, les Etats-Unis viennent se placer à la neuvième place avec 8,6 Mbps.

Au cours de son étude, Akamai a noté l’accélération des pays émergents, Brésil, Chine et Inde, qui s’approchent du Top10, mais pourraient rester en retrait pendant encore quelque temps, une partie du trafic Internet étant mobile.

Quand à l’Internet le plus rapide mesuré au premier trimestre, la palme revient à Hong Kong qui a enregistré une pointe à 43,7 Mbps !

En conclusion

L’étude trimestrielle d’Akamai fait le constat d’une progression régulière et significative du nombre des adresses IP utilisées. Que le trafic augmente au même rythme, tandis que l’Internet se fait de plus en plus rapide. Mais qu’une partie de ce trafic continue d’être consommée par les attaques et autres menaces qui nous guettent.

crédit photo © Anton Balazh – shutterstock


Voir aussi

Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur