7è Tremplin Entreprises: des ressources prometteuses!

Régulations

Au terme du concours de la 7è édition de Tremplin Entreprises co-organisé par le Sénat et l’Essec, une jolie brochette de jeunes pousses ont été sélectionnées et certaines récompensées. Coup de projecteur sur la catégorie TIC: Anevia, CheckPhone, 3Roam…

Cet événement a progressivement pris sa place parmi les nombreux déjà existants, il faut s’en réjouir, visant à aider le financement des “jeunes pousses” (Capital IT, Forum des Entreprises…)

Cette 7è édition de Tremplin Entreprises aura permis de mettre les projecteurs sur une trentaine d’entre elles, sélectionnées pour la qualité de leur projet. Dans la catégorie “Technologies de l’information et de la communication” (les deux autres étant: “Sciences de la vie” et “Sciences de l’ingénieur”), une demi-douzaine se sont détachées du lot. – Le premier prix a été décerné à Anevia, société installée à Gentilly, qui s’est spécialisée dans les équipements TV/vidéo à la demande, dont des magnétoscopes numériques. Ces matériels très “high tech” intéressent notamment les nouveaux opérateurs dits ‘triple play‘. – Parmi les “nominés” figure CheckPhone: cette ‘start-up’ installée à Paris a été créée il y a quelques mois par 4 fondateurs dirigeants, dont trois anciens managers de Matra Nortel – Gérard Kaas, Dominique Lerayer et Gilles Roussel, qui sont respectivement président, directeur marketing, directeur commercial de cette jeune firme créée en février 2005. Elle a mis au point une solution de pare-feu (firewall), logicielle, appliquée à la téléphonie, voix sur réseaux télécoms conventionnels (TDM) et sur IP – ce qui est original. Le dispositif permet de détecter des intrusions d’appels (piratage de PABX, à partir des réseaux clandestins de cartes pré-payées – ou “freaking“), de bloquer des appels sortants en fonction des horaires et des services, de discerner les appels vocaux, modems ou fax, etc. ou encore de repérer tout changement de paramétrage du PABX. La solution Checkphone, qui repose sur une plate-forme Unix BSD, utilise des ressources d’intelligence artificielle. En pilote auprès du Conseil Général de Seine-Maritime, cette offre est certifiée par Alcatel, CheckPoint Software et Siemens. D’ici à la fin de cette année 2005, cette jeune firme comptera déjà une vingtaine de salariés. Les autres nominés TIC de ce Tremplin Entreprises 2005 sont 3Roam, qui a développé, à Sophia Antipolis, pour les opérateurs télécoms, une plate-forme multiservices pour des infrastructure de collecte sans fil: connectivité unifiée des réseaux d’accès (UMTS, ADSL…) au coeur du réseau. Coelis, à Strasbourg, a mis au point un comparateur de prix capable d’interroger en temps réel (ou “pomper”?) tout site Internet marchand “sans participation technique de ce dernier“… Enigma Systems, à Paris, veut permettre de “combler les pertes de revenus dues à l’intrusion de l’économie du piratage dans l’écosystème du marché de la diffusion de contenus sur Internet, sur mobiles (TV numérique payante, vidéo et musique sur demande…)“. Enfin, citons Iris (liée à ORION/INRIA à Sophia Antipolis (logiciels de vidéo-détection d’intrusion, de comportements suspects), Luceor, à Paris (logiciels pour réseaux sans fil communautaires, du type “mesh“), Mobile Distillery, à Marseille (portage d’applications Java sur mobiles), Orcalys, à Estissac (déploiement de réseaux Wi-fi, WiMax) et Simpoe, à Torcy (conception CAO/CAD de moulages pour fabrication plastique par injection, de petits équipements mobiles, électroménagers, etc.)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur