800 millions de puces ARM sont vendues chaque mois !

ARM vient de publier les résultats de son dernier trimestre d’activité. Grâce à son orientation sur les marchés de l’embarqué et de la mobilité, la société ne connait pas la crise.

Son chiffre d’affaires se fixe ainsi à 264,3 millions de dollars, en croissance de 24,1% par rapport au second trimestre 2012. La marge opérationnelle grimpe de 2,2 points, à 48,96%. Le profit avant taxes est de 133,7 millions de dollars, en hausse de 27,9%.

Bref, tous les indicateurs sont au vert pour la société britannique. Notez toutefois que le résultat net se voit impacté par le règlement d’une affaire liée à l’application de brevets. ARM a dû ainsi payer 41,8 millions de livres sterling, soit environ 65 millions de dollars.

2,4 milliards de composants écoulés

Les licences vendues par ARM pour ses technologies ont donné lieu à la production de 2,4 milliards de composants sur le trimestre. Tous les neuf mois, il se vend donc plus de puces ARM qu’il n’y a d’habitants sur notre planète.

Aujourd’hui 800 millions de composants ARM sont vendus mensuellement. Et le rythme s’accélère, avec une croissance de 20% constatée par rapport à l’année passée. Si ce rythme se poursuit, la barrière du milliard de puces vendues chaque mois devrait être atteinte en septembre 2014.

Attention toutefois, car si 51% des composants vendus sont dédiés au monde mobile, seuls 17% adoptent un cœur Cortex-A. Les smartphones sont donc encore loin d’avoir remporté la bataille de la mobilité.

Aujourd’hui, les ventes de puces ARM7 et Cortex-M forment encore le gros des troupes (55% du marché ARM). Il s’agit là de composants majoritairement monocœurs et cadencés à moins de 100 MHz. Leur nombre devrait exploser avec l’arrivée des Cortex-M0, les microcontrôleurs exploitant cette architecture se trouvant à des tarifs inférieurs au dollar (à partir de 75 cents chez Freescale et de 32 cents chez STMicroelectronics).


Voir aussi
Quiz Silicon.fr – Aux ARM, etc.