83 % des entreprises ne comptent pas passer à Windows 7 en 2010 !

Logiciels

La situation est grave. Après le demi-échec de Windows Vista, un nouveau revers pour Microsoft pourrait ternir durablement son image dans le monde des systèmes d’exploitation

La version bêta de Windows 7 a connu un large succès. Ceci est à la fois logique, car ce système d’exploitation est un produit abouti et performant, mais aussi étonnant, car rien ne le sépare fondamentalement de Windows Vista, qui est loin de remporter autant de suffrages.

Pour les entreprises, le manque d’enthousiasme face à Windows Vista peut se comprendre : le rythme de renouvellement du matériel y est sensiblement plus lent que celui que tente d’imposer Microsoft avec ses OS. Aussi, les professionnels ont tendance à sauter une génération de produits sur deux.

Une étude de Dimensional Research, effectuée en mars à la demande de KACE Networks (sur un échantillon de 1142 professionnels américains du monde IT), confirme cette affirmation. Ainsi, 83 % des professionnels passeront directement à Windows 7, sans passer par la case Windows Vista.

72 % pensent aujourd’hui qu’il est préférable de passer à Windows 7 plutôt que de rester sous Windows XP. Voilà qui rassurera Microsoft. Toutefois, 84 % ne pensent pas basculer vers Windows 7 pendant sa première année d’exploitation (essentiellement pour des raisons économiques). L’année 2010 pourrait donc s’annoncer morose pour Microsoft.

Pire, 50 % des professionnels envisagent carrément de basculer vers un OS alternatif (Linux ou Mac OS X), afin d’éviter de devoir passer à Vista ou Windows 7. Et 14 % sont même déjà en train de quitter le monde Microsoft pour des solutions tierces.

Ces chiffres sont donc plutôt inquiétants pour Microsoft. D’autant plus que cette étude a été menée aux États-Unis, un pays où les professionnels sont a priori très favorables aux solutions de l’éditeur de Redmond.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur