90.000 iPhones vendus chez Orange mais le rythme s'essouffle

Cloud

Pendant le mois de janvier, 20.000 terminaux ont trouvé preneur

Réussite mitigée ou bilan positif ? Chez Orange, on penche évidemment pour la seconde option après avoir annoncé que le cap des 90.000 iPhones vendus avait été passé à fin janvier. Mais les mauvaises langues rappelleront qu’au moment du lancement du terminal d’Apple fin novembre , l’opérateur disait viser entre 50 et 100.000 unités vendues avant la fin 2007… Donc, à fin janvier, Orange est toujours en dessous de la fourchette haute de ses prévisions…

Par ailleurs, le rythme de vente s’essouffle : 70.000 combinés avaient trouvé preneur entre le 29 novembre et le 31 décembre contre 20.000 en janvier…

La filiale de France Télécom souligne néanmoins que « Cela se passe comme nous avions prévu, nous continuons d’acquérir massivement des clients », selon Louis-Pierre Wenes, directeur exécutif d’Orange qui s’exprimait lors de la publication des résultats du groupe.

Le p-dg de France Télécom Didier Lombard a lui aussi souligné le « succès de l’iPhone », à la fois en terme de ventes mais aussi en terme de « notoriété », « ce qui a fait que la fin de l’année a été brillante dans nos boutiques », a-t-il ajouté.

L’engouement pour le terminal de la pomme a surtout permis à Orange de gonfler rapidement son parc d’abonnés. Selon le groupe, 48% des acheteurs sont des nouveaux clients. Des abonnés bien rentables qui auront payé leur combiné 399 euros et souscrit à 80% à un abonnement spécifique qui va de 49 à 119 euros par mois.

En tout cas, Orange conserve ses objectifs de ventes annuelles : il compte en vendre 400.000 à 500.000 fin 2008.

Au niveau monde, Apple affirme avoir écoulé 4 millions d’iPhones, ce qui lui a permis de devenir le 3e vendeur mondial de smartphone selon Canalys. En Europe, Apple ne se classerait que 5e selon la même étude.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur