90.000 iPhones vendus chez Orange mais le rythme s'essouffle

Cloud

Pendant le mois de janvier, 20.000 terminaux ont trouvé preneur

Réussite mitigée ou bilan positif ? Chez Orange, on penche évidemment pour la seconde option après avoir annoncé que le cap des 90.000 iPhones vendus avait été passé à fin janvier. Mais les mauvaises langues rappelleront qu’au moment du lancement du terminal d’Apple fin novembre , l’opérateur disait viser entre 50 et 100.000 unités vendues avant la fin 2007… Donc, à fin janvier, Orange est toujours en dessous de la fourchette haute de ses prévisions…

Par ailleurs, le rythme de vente s’essouffle : 70.000 combinés avaient trouvé preneur entre le 29 novembre et le 31 décembre contre 20.000 en janvier…

La filiale de France Télécom souligne néanmoins que “Cela se passe comme nous avions prévu, nous continuons d’acquérir massivement des clients”, selon Louis-Pierre Wenes, directeur exécutif d’Orange qui s’exprimait lors de la publication des résultats du groupe.

Le p-dg de France Télécom Didier Lombard a lui aussi souligné le “succès de l’iPhone”, à la fois en terme de ventes mais aussi en terme de “notoriété”, “ce qui a fait que la fin de l’année a été brillante dans nos boutiques”, a-t-il ajouté.

L’engouement pour le terminal de la pomme a surtout permis à Orange de gonfler rapidement son parc d’abonnés. Selon le groupe, 48% des acheteurs sont des nouveaux clients. Des abonnés bien rentables qui auront payé leur combiné 399 euros et souscrit à 80% à un abonnement spécifique qui va de 49 à 119 euros par mois.

En tout cas, Orange conserve ses objectifs de ventes annuelles : il compte en vendre 400.000 à 500.000 fin 2008.

Au niveau monde, Apple affirme avoir écoulé 4 millions d’iPhones, ce qui lui a permis de devenir le 3e vendeur mondial de smartphone selon Canalys. En Europe, Apple ne se classerait que 5e selon la même étude.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur