A suivre : la pénurie de disques durs est déclarée

PCRégulations

Suite du dramatique feuilleton sur l’impact des inondations en Thaïlande sur la production de disques durs : les choses sérieuses vont commencer en décembre…

Une partie des usines des fabricants de disques durs et de composants a été directement touchée par les inondations dont est victime la Thaïlande. Au cours de ce quatrième trimestre, la fourniture des disques durs accuserait un repli de 35%. Si l’on prend en compte les stocks chez les distributeurs, et avec la priorité apportée aux fabricants de PC (de 10 à 20% seulement de la production irait aux détaillants), la pression va monter en décembre.

Scott Lin, Vice-président d’Acer, dans une interview à notre confrère Digitimes, a confirmé que ses revendeurs vont commencer à rencontrer des difficultés d’approvisionnement en disques durs dès le mois prochain. La situation devrait se prolonger en 2012, jusqu’à un pic en février, avant un retour à la normale probablement à partir de mars. Tous les acteurs du marchés n’affichent cependant pas la même vision, pour beaucoup d’analystes le retour à la normale en volume de production compensé par la production chinoise devra attendre le second trimestre… Et de 9 à 24 mois pour les implantations thaïlandaises !

Quel impact sur le prix des PC ?

Le recul de la production des PC induit par la pénurie sera de l’ordre de 5 à 10%. Cela, nous le savions déjà (lire nos articles). Scott Lin a en revanche été plus précis sur l’impact de la pénurie sur le prix des PC. En effet, si les fabricants n’ont pas attendu la crise climatique pour diversifier leurs sources d’approvisionnement, la production chinoise des disques durs est encore loin de pouvoir absorber la hausse de la demande, ce qui par un phénomène économique naturel permet de spéculer à la hausse sur le prix des disques durs.

Selon Acer, mais également Dell et Asustek, le prix des PC va subir deux phénomènes : la pénurie des disques durs, mais également le prix des nouveaux CPU Core i3 et i5 d’Intel. L’augmentation du prix des PC à la production sera de l’ordre de 2% à 3%. En revanche, cette hausse ne devrait pas toucher la production des ultrabooks. Impliquant des technologies de dernière génération, leur production et celle de leurs composants sont principalement centrées en Chine…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur