À suivre : le point sur la production des disques durs – janvier 2012

Composants

Si le prix des disques durs semble se stabiliser, la production continue d’afficher un déficit qui va se prolonger dans les prochains mois.

Pour le Gartner, la pénurie de disques durs devrait se maintenir au cours du second et probablement du troisième trimestre, à un niveau d’environ 25 %. Mais qu’en est-il sur le terrain ?

Après les inondations en Thaïlande, selon Origin Storage, Western Digital (WD) a repris sa production le 30 novembre dernier sur une usine de Bang Pa-In, sa principale localisation dans ce pays. Mais le constructeur n’attend pas de retour à sa pleine capacité de production avant la fin mars 2012. Soit une pénurie à la vente – en prenant en compte les délais de transport et de réassort – qui se prolongera a minima durant le premier semestre 2012.

La Thaïlande a encore les pieds dans l’eau

Toutes les autres usines de fabrication thaïlandaise sont soit encore les pieds dans l’eau, soit en cours d’assainissent – déménagement après assèchement et retour de l’électricité, décontamination et remise en état de fonctionnement du matériel et des locaux. C’est le cas de Toshiba, le second plus gros producteur local.

WD et Toshiba ont bien évidemment cherché à compenser la chute de leur production en la reportant sur leurs autres usines. WD a ouvert une nouvelle unité à Penang (Malaisie) mais la mise en route est toujours longue. Toshiba s’est également retourné vers ses autres sites, mais les capacités de production restent limitées.

La pression sur les prix

À la vente des disques comme à la fabrication des PC, tous les acteurs du marché ont répercuté la hausse sensible des prix des disques durs (lire À suivre : disques durs, ils ont tous augmenté leurs prix), et la majorité d’entre eux épuisé les réserves qui leur auraient permis de temporiser entre pénurie et hausse des prix.

Les tarifs vont au mieux rester contraints pendant les 6 à 9 prochains mois. La question qui reste en suspens porte sur l’après, lorsque la pénurie aura cessé… Et il est probable que certains fabricants, et très certainement les distributeurs, maintiendront une tarification élevée afin de continuer de profiter d’un afflux de marge inespéré !


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur