a supprim

Régulations

Intitulé « Brèves de clavier », François Conte sort un recueil des blagues d’informaticiens et d’humour de geeks. A réserver à la personne considérée « marrante » de votre travail.

Si je vous raconte une histoire comme celle-ci : « C‘est l’histoire de 2 petites présomptions qui traversent la route: La première dit à l’autre: Attention tu vas te faire renverser. La deuxième répond : Mais non t’inquiète pas, jsuis irréfragable !« . C’est normal que vous ne riez pas puisqu’il s’agit d’une blague de juriste.

Le livre « Brèves de clavier » en est le pendant pour le informaticiens, geeks et autres nerds toujours trop près de leur écran. On y apprend les habitudes, la nature du travail, la philosophie et les (mauvaises) habitudes des férus d’informatique.

On y apprend aussi des petits détails de la vie comme quoi faire en cas de dispute avec votre moitié : « une des meilleurs solutions est l’application de la commande C: FAIRE DES EXCUSES.exe dès qu’apparaît le problème« . Quelques traits d’humour donc qui expliquent comment vivent cette catégorie de gens, la plupart sociables, mais souvent un peu à part.

Le plus amusant se révèle être, outre les perles de la hot-line (Décrivez-moi votre écran. Euh, Echap, F1, F2, F3…), les pensées de geek dont on ne résiste pas de vous narrer quelques exemples comme « les filles, c’est comme les noms de domaine. Les meilleur(e)s sont déjà prises » ou encore « on ne dit pas de quelqu’un qu’il est moche mais qu’il est graphiquement mal optimisé« , ou enfin « pourquoi les claviers français coûtent plus cher qu’en Angleterre ? Réponse : parce qu’un clavier Azerty en vaut deux« . No comment…

Bref, quelques pensées amusantes qui, à coup sûr, vous ferons passer pour quelqu’un de très drôle ou de complètement à côté de la plaque à la machine à café. A vous de voir…

Brèves de clavier, François Cointe, éditions Dunod, 12,8 €.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur