Aastra-Mitel : fusion approuvée, grands comptes ciblés

Poste de travail

Forte de 60 millions d’utilisateurs dans le monde et d’un catalogue complet de produits de communication pour l’entreprise, la nouvelle entité Mitel-Aastra pourrait marcher sur les plates-bandes d’Alcatel-Lucent Entreprise.

Les actionnaires canadiens d’Aastra ont approuvé l’offre de rachat de leur compatriote Mitel, proposée le 10 novembre 2013. L’opération, votée par 99% des voix le 9 janvier dernier, permettra à Mitel d’acquérir près de 10 millions d’actions Aastra, soit 84% des titres en circulation.

Selon l’accord, chaque action Aastra rapportera à leur détenteur 6,5 dollars et 3,6 actions de Mitel. Au final, les actionnaires d’Aastra devraient détenir 43% environ de la nouvelle entité.

Aastra très présent en France

Cette fusion permettra à Mitel, spécialisé dans les solutions de communication unifiées sur site et Cloud, de profiter du catalogue de solutions de communication (du PABX au poste client en passant par les plateformes IP, la gestion de la mobilité ou la vidéocommunication) d’Aastra et de sa base clients déployée dans le monde. Notamment en France où le Canadien se classe parmi les leaders, derrière le numéro 1 Alcatel-Lucent Entreprise qui fait l’objet d’un projet de revente.

La future entreprise Aastra-Mitel, dont l’opération de fusion doit être finalisée au cours du premier trimestre, devrait réaliser un chiffre d’affaires annuel de 1 milliard de dollars environ et comptera une soixantaine de millions d’utilisateurs. Une envergure qui pourrait permettre au groupe de s’attaquer au secteur des grands comptes alors qu’Aastra se positionnait sur les entreprises de moins de 500 personnes.

crédit photo © FotolEdhar Fotolia.com


Voir aussi
Silicon.fr étend son site dédié à l’emploi IT
Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes
Silicon.fr fait peau neuve sur iOS


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur