Abonnement professionnel: France Télécom retire sa demande de hausse

Régulations

L’opérateur historique souhaitait une hausse de 6%, soit 50 millions d’euros par an

Après la flambée de l’abonnement téléphonique résidentiel obtenue par France Télécom après de longues semaines de pression, l’opérateur historique souhaitait “doubler la mise” en obtenant une hausse de l’abonnement professionnel. Il faut en effet battre le fer lorsqu’il est chaud et France Télécom en sait quelque chose!

Souhaitée par Thierry Breton, encore président de l’opérateur avant son arrivée à Bercy, cette hausse de 6%, appliquée sur 5 millions de lignes professionnelles, aurait permis de générer 50 millions d’euros supplémentaires par an. Actuellement le tarif de l’abonnement pro est de 13,10 euros HT par mois. Mais il faut bien reconnaître que cette demande a eu beaucoup de mal à passer. La hausse de l’abonnement résidentiel a déjà été mal perçue et l’ART, qui devait donner son avis, semblait ne pas y être favorable. France Télécom a donc renoncé. Une bonne nouvelle pour Thierry Breton qui évite ainsi d’homologuer en tant que ministre une hausse demandée alors qu’il était p-dg. Une situation plutôt inconfortable pour le nouveau ministre qui se défend de “protéger” son ancien employeur… Car contrairement aux tarifs résidentiels régulés uniquement par l’ART, les tarifs pros sont encore validés par Bercy.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur