Accord Alcatel-Thales: le conseil d’administration dit oui pour 21,6%

Cloud

Le conseil d’administration du groupe d’électronique de défense Thales a donné son accord: Alcatel détiendra 21,6% du capital de Thales, et cédera en échange sa branche satellites

Ce mercredi matin 5 avril, Alcatel et Thales ont annoncé, comme prévu, leur accord, à l’issue du conseil d’administration de ce dernier, tenu la veille.

Alcatel prendra 21,6% du groupe d’électronique de défense (issu de Thomson) et lui apportera en échange sa branche satellites. L’accord ne fait aucune allusion à une éventuelle entrée du groupe EADS. Le groupe Alcatel, au moment de finaliser son accord pour une fusion avec son homologue américain Lucent Technologies, avait exprimé sa proposition d’entrer à hauteur de 25% dans le capital de Thales (contre 9,5% actuellement). Ce choix se faisant contre l’option EADS. Suite aux propos rassurants de Serge Tchuruk, une réponse positive était prévisible. Thales aurait tranché en faveur d’une montée en puissance d’Alcatel dans son capital, reportant ainsi à une date ultérieure une éventuelle entrée d’EADS dans son tour de table. L’Etat français qui détenait 31,3% de Thales voit sa part diminuée à 27,1%. Le communiqué d’Alcatel précise

Selon un communiqué d’Alcatel, le groupe de Serge Tchuruk ”

se félicite que le conseil d’administration de Thales ait approuvé l’acquisition en principe de ses filiales satellites, de son activité de signalisation ferroviaire et de ses activités d’intégration et de services pour les systèmes critiques“. Alcatel renforce ainsi sa position d’actionnaire de référence de Thales, avec une participation de 21,6%. -Le groupe industriel Marcel Dassault conserverait une participation de 5%, -l’Etat français demeure l’actionnaire principal avec une participation ramenée à 27,1%. “Cette opération accompagne le renforcement du partenariat industriel et commercial entre Alcatel et Thales. Les actifs suivants seraient apportés à Thales: 1. Dans le domaine de l’espace : La participation de 67% d’Alcatel au capital d’Alcatel Alenia Space, un leader mondial dans le domaine de la construction de satellites à usage civil et militaire, pour les exploitants de satellites de communications, les armées, et les acteurs institutionnels européens comme l’ESA, le CNES et l’ASI. (cette société résulte du regroupement en 2005 des actifs correspondant d’Alcatel et de Finmeccanica, qui en détient 33%). La participation de 33% d’Alcatel au capital de Telespazio, leader mondial dans les services satellitaires, dont la majorité de 67% est détenue par Finmeccanica. 2. Dans le domaine des systèmes critiques pour la sécurité: Les activités Systèmes de transports, un leader mondial dans le domaine des solutions de signalisation pour transport ferroviaire et métro urbain. Les activités d’intégration de systèmes non dédiées aux opérateurs télécoms, qui concernent principalement le domaine des transports et de l’énergie. Les revenus de ces activités, sur la base des résultats 2005, s’élèvent à 2 milliards d’euros. Les effectifs représentent environ 11 000 salariés, principalement basés en France, en Allemagne, en Italie et au Canada. Cette opération doit donner lieu à un versement ‘cash’ numéraire de 673 millions d’euros par Thales à Alcatel, payable à sa réalisation.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur