Acer et Nortel, candidats à la reprise de Siemens Mobile ?

Cloud

La presse allemande bruisse de rumeurs

Qui sera le repreneur de la division téléphonie mobile déficitaire de Siemens ? Plusieurs groupes seraient sur le coup, et depuis quelques jours, la presse allemande s’emballe. Le

Süddeutsche Zeitung évoque ainsi l’arrivée d’un candidat inattendu: Acer. Le taiwanais chercherait à élargir sa gamme sur la téléphonie mobile, et Siemens est une proie intéressante, à la fois par son implantation européenne et par sa position de challenger. De son côté, Der Spiegel citant des sources du groupe industriel allemand, révèle des négociations avec Nortel. Un partenariat ou une entrée de l’allemand dans le capital du canadien serait envisagée. Mais l’avenir de la division reste en question? Le changement de direction à la tête du conglomérat, avec Klaus Kleinfeld un nouveau patron présenté comme un fonceur qui ne s’encombre pas d’état d’âme, penche pour une cession rapide. Véritable gouffre financier pour le groupe (143 millions d’euros de perte), l’activité mobile est sur la sellette depuis plusieurs mois. Quatrième vendeur mondial, Siemens est néanmoins un des seuls constructeurs dont la part de marché s’est repliée en 2004.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur