Acer : le fondateur Stan Shih reprend les rênes du groupe

PCRégulations

Stan Shih, fondateur du fabricant taïwanais de PC en difficulté, reprend la direction d’Acer à la suite de l’ex-PDG JT Wang et de Jim Wong, qui a démissionné deux semaines seulement après avoir été nommé.

La valse des dirigeants continue chez Acer… Stan Shih, fondateur du groupe électronique taïwanais, a repris les rênes du quatrième fabricant mondial de PC, constructeur aujourd’hui en difficulté.

Considéré comme l’un des pères des hautes technologies taïwanaises, Stan Shih, 69 ans, a été nommé jeudi 21 novembre président du conseil d’administration et président corporate par intérim. L’ex-PDG JT Wang, qui a démissionné début novembre 2013, et Jim Wong, qui devait lui succéder, vont tous deux quitter Acer.

Acer affronte l’après-PC

Firme fondée en 1976, Acer traverse l’une des plus graves crises de son histoire. Confronté à l’érosion du marché des PC, le groupe est également à la peine sur le marché des tablettes et smartphones.

La multinationale a annoncé au début du mois avoir essuyé une nouvelle perte de 13,12 milliards de dollars taïwanais (ou 331 millions d’euros) sur le trimestre clos fin septembre. Ces piètres performances sont à l’origine de la suppression de 7% des effectifs du groupe, qui emploie 8 000 salariés dans le monde à l’heure actuelle, et des démissions de J.T. Wang et Jim Wong. Ces derniers conserveront tout de même un rôle de conseiller « pour assurer une transition en douceur », selon un communiqué de l’entreprise.

Stan Shih, de son côté, a déclaré : « considérant la situation à laquelle Acer est confrontée et mes responsabilités, je dois me lever pour prendre les rênes de l’entreprise, sans le versement d’un salaire ». Il a ajouté que Georges Huang, l’un des co-fondateurs du groupe Acer, va le rejoindre à la direction de l’entreprise.


Voir aussi

Silicon.fr en direct sur les smartphones et tablettes


Auteur : Ariane Beky
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur