Acer prédit la mort des constructeurs de PC américains

Cloud

Peu compétitifs sur le marché du ‘low cost’, les constructeurs américains n’auraient plus qu’une vingtaine d’années à vivre. Une déclaration fracassante du fondateur d’Acer.

Stan Shih, le fondateur d’Acer, estime que les constructeurs de PC américains perdront inéluctablement des parts de marché, avant de s’éteindre d’ici une vingtaine d’années. Une dépêche issue de l’AFP, qui rappelle que le constructeur taïwanais est en passe de doubler Dell. Il s’attaque maintenant à HP, le numéro un mondial, qu’il pourrait détrôner en 2011.

Stan Shih pense que les constructeurs américains ne sauront pas répondre à la demande actuelle du marché, qui consiste à proposer des ordinateurs à bas prix. Acer a su également marquer des points en termes de fonctionnalités, en proposant par exemple des PC portables professionnels à forte autonomie, un besoin que les constructeurs américains ont tardé à cibler. Les compagnies asiatiques ne sont toutefois pas sans défauts, nombre d’entre elles s’entêtant par exemple à proposer des dalles brillantes sur ces mêmes produits.

Un autre phénomène touche également les constructeurs situés outre-Atlantique : beaucoup se bornent à poser leur marque sur des PC fournis clés en main par des ODM (Original Design Manufacturer). Dans ce contexte, les constructeurs taïwanais, plus proches des sites de production des ODM, ont indéniablement une carte à jouer.

Les constructeurs américains arrivent toutefois encore à se démarquer dans deux domaines : les services et l’originalité des machines, deux secteurs où brillent respectivement HP et Apple.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur