Acheter-louer.fr ambitionne d’entrer en bourse

Régulations

Le site se lance sur une voie initiée par ses concurrents

Le site acheter-louer.fr souhaite lui aussi se faire une place parmi les entreprises classées au Palais Brogniard. Selon une information du quotidien la Tribune, Adomos, détenteur initial du capital, verrait sa participation se réduire à 65-68 %.

L’entrée en bourse permettrait à Adomos de lever une somme avoisinant les 6 millions d’euros. Les actions devraient se situer dans une fourchette comprise entre 5,3 et 6,1 euros. Ainsi, le groupe atteindrait une valeur totale comprise entre 19 et 22 millions d’euros. Selon la société Bourse Invest Securities, ces chiffres représenteraient un bénéfice par action multiplié par 21 pour l’année 2008.

Arnaud Riverain, un responsable de la recherche interrogé par le quotidien économique, ajoute que le site Seloger.com, récemment entrée en bourse, a vu son bénéfice par action multiplié par 29.

La marge dégagée par Seloger.com tient à deux facteurs. Le site exploite la Toile mieux que son concurrent. N’utilisant pas le papier, il oriente une grande partie de son activité sur Internet. Ainsi, en 2006, le site a dégagé une marge opérationnelle de 30%.

Acheter-louer.fr parie sur l’avenir. Ce dernier souhaiterait dégager une marge de 25% pour l’année 2010. Toutefois, pour atteindre cet objectif, le site devra représenter 70% de l’activité.

Avant Acheter-louer.fr, Enterparticuliers.com et Adenclassfields se sont lancés dans l’aventure boursière. Adenclassfields, a généré 33,3 millions de chiffre d’affaires pro forma pour l’année 2006. Acheter-louer.fr compte sans doute faire aussi bien, si ce n’est mieux, que ceux qui l’ont précédé.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur