Acquisition: Groupon échappe à Google

Cloud

La start-up américaine spécialisé dans le social shopping aurait refusé l’offre de rachat de Google. Malgré les plus de 5 milliards mis sur la table…

Google parviendra-t-il à s’emparer de Groupon? Rien n’est moins sûr. Selon le Chicago Tribune, la start-up dédiée au social shopping aurait effectivement décliné l’offre de rachat initiée par Google fin novembre. La firme de Mountain View était prête à mettre entre 5 et 6 milliards de dollars sur la table, rappelle ITespresso.fr. Soit l’offre la plus importante jamais proposé par Google pour un rachat.

Malgré cette montagne de dollars, Groupon préfèrerait rester indépendant, le temps de réfléchir à une introduction en Bourse dès l’année prochaine. A moins que le refus ne vise qu’à faire monter les enchères. Outre Google, Yahoo et eBay ont également montré l’intérêt qu’ils portaient à la jeune pousse.

Lancé en 2008, Groupon propose, sur le modèle de commerce de proximité, de constituer un pool d’internautes pour l’achat d’un même produit. Ainsi, « plus un nombre d’internautes se montrent intéressé, plus le prix baisse ».

Groupon compte aujourd’hui à son capital plusieurs fonds d’investissement et de capital-risqueur, comme Accel Partners, DST Global, Battery Ventures et New Enterprise Associates. Ils ont injecté 170 millions de dollars depuis la création de l’entreprise. Selon les estimations, Groupon pourrait afficher un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars par mois.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur