Pour gérer vos consentements :

Acquisition : VMware embarque le SD-WAN de VeloCloud

VMware étoffe son offre de service d’automatisation. Le spécialiste de la virtualisation a annoncé avoir signé un accord définitif pour acquérir VeloCloud. Créé en novembre 2012 par Sanjay Uppal, Ajit Mayya et Steve Woo, VeloCloud a développé une solution de SD-WAN (software-defined wide-area-network) en direction des entreprises et opérateurs de services Cloud et télécoms.

« Avec VeloCloud, nous allons construire sur le succès de la plate-forme de virtualisation de réseau leader de l’industrie – VMware NSX, commente Shekar Ayyar, en charge de la stratégie et du développement de l’activité Corporate & GM Telco NFV Group chez VMware. Ce que NSX fait pour la mise en réseau des centres de données, VeloCloud le fait pour les environnements réseau étendus et les environnements périphériques – intégralement de manière logicielle. »

Le prometteur marché du SD-WAN

La virtualisation du réseau par des technologies SD-WAN apporte une nouvelle approche de la connectivité des entreprises. Raccorder des filiales depuis différents liens, MPLS, Internet, cellulaires, est désormais plus simple et rapide que de configurer le réseau physiquement. Le SD-WAN apporte aussi une flexibilité dynamique en fonction des besoins et, potentiellement, permet de réaliser des économies de fonctionnement. Selon IDC, le marché du SD-WAN s’élèvera à plus d’1 milliard de dollars cette année et jusqu’à 8 milliards en 2021.

VeloCloud fournit sa technologie à nombre d’opérateurs et fournisseurs de services comme AT&T, Deutsche Telekom, Mitel, Sprint, ou Telstra. Ainsi qu’à des entreprises. Bay Club, Brooks Brothers, Devcon, NCR, Redmond, Saber Healthcare Group, et Triton Management Services sont référencées. Mais plus que les clients, c’est bien la technologie de virtualisation du réseau qui intéresse VMware.

Un futur défini par logiciel

« L’approche logicielle de VMware consiste à fournir la plate-forme réseau et de sécurité qui permet aux clients de se connecter, de sécuriser et d’exploiter une architecture de bout en bout pour fournir des services à l’application où qu’elle se trouve, explique Shekar Ayyar dans sa contribution. Cette acquisition permettra à VMware de mener la transition vers un futur défini par logiciel et d’aider ses clients à entrer dans l’ère numérique avec des réseaux omniprésents, ouverts, programmables et sécurisés par défaut. »

Si rien n’est aujourd’hui annoncé, il serait logique que les technologies de VeloCloud intègrent les solutions de virtualisation de VMware. Comme ce dernier l’avait fait avec Niciria dans NSX, notamment.

Le montant de la transaction n’a pas été précisé. L’opération doit se finaliser en début d’année prochaine, dans le courant du quatrième trimestre fiscal 2018 de VMware.


Lire également
VMware se met à l’heure d’OpenStack Ocata
VMworld Europe : VMware et IBM renforcent leur alliance dans le Cloud
VMware s’empare d’Apteligent, un accélérateur de performances

Recent Posts

La Suite Numérique : les errements d’un projet d’État

La Cour des comptes pointe les résultats insuffisants de La Suite Numérique (ex-SNAP) et évoque…

2 jours ago

Apple Pay : l’UE valide l’ouverture à la concurrence sur les iPhone

La Commission européenne approuve la proposition d’Apple permettant à des concurrents de proposer des solutions…

2 jours ago

Que d’eau ! Les engagements d’AWS pour en économiser

AWS entend devenir « water-positive » pour 2030. Que recouvre cet objectif ?

3 jours ago

PC : le marché renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Après sept trimestres consécutifs de baisse, le marché mondial des PC traditionnels affiche un rebond…

3 jours ago

Le CISPE et Microsoft trouvent un accord : et maintenant ?

Le CISPE s'est engagé à retirer sa plainte contre Microsoft. Quelle monnaie d'échange le groupe…

3 jours ago

Silo AI, une nouvelle prise pour AMD dans le vivier européen de l’IA

Après avoir acquis Mipsology en France, AMD s'empare de Silo AI, tête de pont de…

4 jours ago