Acquisitions : HP affiche ses ambitions

Cloud

Le géant américain est prêt à dépenser « plusieurs milliards de dollars »

Fort de ses bons résultats financiers, le premier fabricant mondial de PC se dit prêt à repartir à la chasse aux acquisitions en 2008. Dans un entretien à Reuters, Tom Hogan, directeur général de la division logiciels du groupe américain explique que son groupe est prêt à dépenser« plusieurs milliards de dollars pour l’acquisition d’un ou de plusieurs spécialistes des logiciels pour croître sur ce secteur ».

HP viserait principalement des spécialistes de la gestion de données et de l’aide à la décision et suivrait ainsi un mouvement de fond déjà engagé avec par exemple le rachat de Cognos par IBM, celui de Business Objects par SAP ou encore celui d’Hyperion par Oracle.

« Nous allons déterminer qui est le leader du marché: Dans certains cas, il pourrait s’agir d’une société de 300 à 500 millions de dollars. Dans d’autres, il pourrait falloir cinq à 10 milliards de dollars, mais c’est ce qu’il faut pour s’offrir le numéro un », a déclaré Tom Hogan.

Ce dernier a également souligné qu’HP était intéressé par des sociétés capables de maîtriser l’archivage de documents et de courriers électroniques.

Rappelons que la dernière grosse acquisition d’HP date de 2006 avec le rachat de Mercury pour 4,5 milliards de dollars. L’intégration de Mercury a été un succès, estime Tom Hogan. Selon lui, les synergies dégagées sont plus élevées que prévu.

Au quatrième trimestre de son exercice, HP fait état d’un résultat en hausse de 28% à 2,16 milliards de dollars (soit 81 cents par action).

Les ventes du trimestre s’affichent à 28,3 milliards de dollars, en hausse de 15% par rapport à l’an passé, grâce notamment à une forte progression des ventes de PC, +31% en volume, dues en grande partie aux marchés chinois et aux pays émergents. Les ventes de PC portables ont enregistré un boom de +49%.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur