Acquisitions modestes en vue pour SAP

Cloud

L’éditeur allemand envisage d’accélérer le rythme de ses acquisitions en 2006

Différence de stratégie notable entre l’allemand SAP et l’américain Oracle sur le marché des progiciels? Quant le second consolide en multipliant les acquisitions majeures (PeopleSoft et Siebel) qui se chiffrent en milliards de dollars, le premier se contente d’acquisitions stratégiques de faible ampleur, 242 millions d’euros en 2005.

Mais les choses pourraient changer, d’autant plus rapidement qu’après l’Amérique du Nord, Oracle pourrait s’intéresser aux acteurs européens du logiciel. Werner Brandt, directeur financier de SAP, l’a confirmé à la revue allemande Euro am Sonntag, son groupe “est en bonne voie d’investir plus dans des acquisitions cette année que l’an dernier.” Mais, toujours cette différence sensible dans la stratégie de SAP, à l’image de son ‘partenaire’ Microsoft, l’allemand n’envisage pas d’acquisition lourde, mais plutôt des investissements technologiques dans des sociétés modestes. Au final, rien de bien neuf, l’éditeur nous sert le même discours qu’il y a un an…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur