Actualités Sécurité

Un pare-feu humain, première ligne de défense en matière de cybersécurité

Une récente étude IBM et Ponemon a montré qu’une fuite de données peut aujourd’hui coûter en moyenne 3,74 millions d’euros à l’organisation qui en est victime. Face à ce risque financier non-négligeable, les entreprises ont besoin de renforcer leur cyberdéfense. Une nécessité appuyée de surcroit par la sensible augmentation du nombre et du type d’objets connectés utilisés par les organisations, et qui offrent plus de fenêtres d’attaque aux cybercriminels.

Les DSI face à leur propre transformation digitale

Dans un contexte où toutes les entreprises doivent s’adapter aux enjeux du digital avec la part de risque que cela comporte, les Directions des Systèmes d’Information (DSI) ont un rôle à jouer. Après le RGPD et la reprise en main par les DSI des pôles cybersécurité, c’est au tour de l’automatisation. Avec un quotidien rempli de nombreuses tâches répétitives et manuelles, les DSI ont tout intérêt à automatiser certains processus pour se concentrer sur les véritables menaces et les nouveaux enjeux qui leur incombent. A ce stade, comment concilier stratégie de sécurité des systèmes informatiques et transformation digitale.

Avec le RGPD Californien, les GAFA garderont le pouvoir en 2020 

Depuis le 1er janvier 2020, le California Consumer Privacy Act (CCPA) régit le droit des données personnelles des Californiens. Initié à la faveur d’un référendum populaire, il répond aux besoins des citoyens américains de se prémunir de l’emprise des GAFA. Pour autant, le texte ne leur permet pas de reprendre le contrôle de leurs vies privées.