Adieux en… ligne!

Régulations

Des funérailles en ligne? Vous avez bien lu: des habitants de Hull, au Royaume-Uni, inaugurent la “formule”

Souris dans une main, mouchoir dans l’autre, Andy, anglais émigré en Australie, regarde à l’écran le cercueil de sa grand mère, dans sa ville natale, au Royaume Uni : ce n’est pas une fiction, mais c’est le service que promet à ses administrés la mairie de Hull, une ville du nord du pays.

Résolument high tech, cette municipalité, qui permet déjà à ses concitoyens de payer toutes sortes de services sur son site web, a décidé d’aller beaucoup plus loin. Web larme Bientôt, les familles et amis éplorés, qui sont trop éloignés pour se rendre à l’enterrement de leur proche, pourront tout de même le suivre en direct, sur le web. Et ce, grâce aux caméras que les services municipaux sont entrain d’installer dans le crématorium. Mais, bien entendu, il est prévu qu’un code d’accès préserve l’intimité de la cérémonie. Dans bien lu: les projets de rénovation, la ville a également prévu d’accroître le nombre de sièges disponibles à la chapelle du crématorium, et de d’aménager des salles d’attente. Gageons qu’à terme, elles resteront vides.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur