Adobe AIR et Flex: un seul code source pour six plates-formes

Logiciels

En combinant les technologies AIR et Flex, il est possible de créer des applications fonctionnant sur Windows, Mac OS X, Linux, iPhone, iPad et Android.

Christian Cantrell, qui œuvre chez Adobe, vient de faire une brillante démonstration des capacités multiplateformes des technologies de la compagnie.

Son clone d’Othello iReverse est ainsi disponible sur les systèmes d’exploitation desktop Windows, Mac OS X et Linux, les terminaux mobiles iPhone, iPad et Android, ainsi qu’au sein de navigateurs web. Le tout est créé à partir d’un unique code source.

iReversi exploite les technologies de la firme, Flex et AIR. « Aucune autre plate-forme au monde ne permet d’atteindre ce niveau de flexibilité », explique Christian Cantrell. Java est certes équivalent sur le papier en terme de portabilité, mais ceci ne se vérifie pas toujours dans les faits… sans compter que cette offre perd du terrain dans le monde desktop. Les applications web sont techniquement plus universelles, mais moins abouties et plus difficiles à mettre au point.

In fine, le seul véritable concurrent du couple Flex/AIR en termes d’ubiquité et de productivité reste la plate-forme .NET de Microsoft. Cette dernière n’est disponible que sur Windows et Mac OS X, mais le projet Mono permet d’en étendre la portée aux plates-formes Linux et mobiles.

Les travaux de Christian Cantrell n’en restent pas moins intéressants, car ils tracent la voie pour les applications multi-plateformes du futur. Il devrait rendre public le code source d’iReverse dans les semaines à venir.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur