Adobe boucle une bonne année 2014 avec le rachat de Fotolia

Editeurs de logicielsProjets

Le Cloud permet à Adobe de sécuriser près des deux tiers de son chiffre d’affaires annuel. La firme se paye aujourd’hui Fotolia pour renforcer sa gamme de services en ligne.

Adobe vient de présenter les résultats de son quatrième trimestre d’activité, lequel boucle l’année pour l’éditeur américain. La société réalise, sur ce trimestre, un chiffre d’affaires de 1,073 milliard de dollars. Une valeur qui se place dans le haut des estimations de la firme, et qui lui permet de progresser de 3,2 % sur un an.

Le gain par action se fixe à 14 cents. Adobe indique par ailleurs que 66 % de ses revenus sont récurrents, contre 44 % un an plus tôt. La firme peut ici dire merci à ses offres Cloud.

Le cloud, moteur d’Adobe

Adobe boucle son année 2014 avec 3,454 millions d’abonnés à ses offres Cloud. Une hausse spectaculaire : les utilisateurs n’étaient que 1,439 million fin 2013.

Sur l’année, le chiffre d’affaires se fixe à 4,147 milliards de dollars, contre 4,06 milliards un an plus tôt, soit une petite hausse de 2,1 % (le gain par action se fixe à 50 cents sur l’année). C’est peu, mais l’explosion des abonnements Cloud permet à la firme de sécuriser un solide socle de chiffre d’affaires pour les années à venir.

Adobe a su également se diversifier. Les offres Marketing Cloud gagnent ainsi 14,7 % sur un an, à 1,17 milliard de chiffre d’affaires. Cette diversification se poursuit avec l’annonce du rachat de la banque d’images Fotolia, pour un montant de 800 millions de dollars.

À lire aussi :

Adobe corrige une faille critique dans son greffon Flash
Adobe espionne vos lectures avec Digital Editions
Le greffon Flash d’Adobe au cœur d’une attaque d’envergure


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur