Adobe : de nouveaux marchés pour Flash et AIR

Logiciels

Linux 64 bits, téléphones mobiles, les technologies Adobe vont déferler sur tous types de plates-formes informatiques

Adobe répond aux demandes incessantes des utilisateurs Linux en proposant une version alpha de son greffon Flash 10, adaptée aux distributions 64 bits.

Le monde Linux a été prompt à adopter le jeu d’instructions 64 bits des processeurs x86, en grande partie pour des raisons de performances. Or, les systèmes d’exploitation 64 bits basés sur Linux ne proposent pas de couche d’émulation 32 bits. Certes, un outil spécifique (nspluginwrapper) permet de faire fonctionner la version 32 bits du greffon Flash sur une mouture 64 bits de Firefox, mais il n’est pas parfait.

Notez que cette version 64 bits du greffon Flash servira également de test pour de futures moutures 64 bits destinées à Windows et Mac OS X.

La compagnie s’est également associée avec le concepteur de processeurs ARM pour adapter les technologies Flash et AIR aux terminaux embarqués utilisant cette technologie. Les téléphones mobiles sont un des marchés les plus importants de cette architecture. Les versions optimisées pour l’ARM de Flash et AIR seront disponibles au second semestre 2009. Elles seront intégrables dans des terminaux mobiles, sans versement de redevance.

Adobe a aussi mis à jour – discrètement – son environnement d’exécution AIR (Adobe Integrated Runtime). AIR 1.5 (nom de code « Cosmo ») permet d’utiliser des effets graphiques et sonores avancés, tout comme le fait Flash 10. Le module de rendu HTML WebKit est maintenant livré avec le moteur JavaScript SquirrelFish, aux performances (presque) sans égal. Enfin, il est possible de chiffrer les bases de données locales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur