Adobe Flash s’insinue sur les nouvelles plates-formes

La plate-forme Adobe Flash est en perte de vitesse depuis plusieurs années déjà. Sous l’impulsion d’Adobe, la portabilité de Flash et d’Air a été restreinte aux OS les plus stratégiques.

Toutefois, le greffon Flash n’a pas encore dit son dernier mot. Ainsi, avec Flash 16, Adobe propose une version PPAPI de son offre (pour Windows et OS X), adaptée aux butineurs utilisant ce format de greffon, dont Chromium (navigateur Open Source servant de base à Chrome et Opera) et tous ses dérivés. Auparavant, seul Chrome était livrée par Google avec une mouture PPAPI du greffon Flash.

Flash sur les machines ARM

En plus de la mouture Linux x86, Google propose une version du greffon Flash adaptée aux machines ARM et pouvant être utilisée au travers du navigateur web Open Source Chromium. Les membres de la communauté Odroid ont collecté les dernières versions ARM du greffon Flash, prêtes à utiliser sous Chromium. Vous les trouverez ici (les instructions d’installation se trouvent à cet endroit).

Notez enfin qu’Adobe travaille également à l’amélioration de son environnement d’exécution Air. Utilisé essentiellement sur les plates-formes mobiles Android et iOS, ce dernier deviendra bientôt compatible 64 bits sous iOS. Les applications créées avec le SDK d’Adobe pourront ainsi fonctionner indifféremment sur les versions 32 et 64 bits de l’OS mobile d’Apple.

À lire aussi :
Adobe corrige une faille critique dans son greffon Flash
Adobe : « Nous n’abandonnons pas Flash »
Flash sur terminaux mobiles Android: une ultime mouture du greffon