Adobe lance Document Cloud, sa dernière génération de GED

CloudCollaborationData & StockageDSIEditeurs de logicielsLogicielsMobilitéProjets
Adobe Acrobat DC

Le Document Cloud d’Adobe permettra de gérer tout le workflow lié au travail sur des documents. Une offre qui s’appuie sur l’application Adobe Acrobat DC, proposée en versions desktop et mobile.

Adobe lance aujourd’hui une nouvelle solution de gestion électronique des documents (GED) en mode cloud, le Document Cloud. Une offre qui se veut adaptée aussi bien aux besoins des particuliers que des entreprises, et qui sera accessible sur tous les formats de terminaux, du PC classique aux smartphones, en passant par les tablettes.

« Les personnes et les entreprises sont engluées dans des processus documentaires qui sont lents, coûteux et fragmentés. Alors que la plupart des formes de contenu ont basculé avec succès au numérique (livres, films, musique), les documents et leur traitement n’ont pas évolué. Ceci doit changer, » explique Bryan Lamkin, vice-président senior Technology et Corporate Development chez Adobe. « Document Cloud va révolutionner et simplifier la façon dont les gens travaillent avec des documents critiques. »

Plus qu’un simple outil de stockage de documents, l’offre d’Adobe est capable de prendre en compte le workflow lié à la mise au point d’un document : création, vérification, validation, signature et suivi. Au cœur de cette solution se trouve Adobe Acrobat DC, un logiciel centré sur le format PDF (mais capable d’exporter les documents dans nombre de formats tiers), qui apporte des possibilités de signature électronique des documents, en standard et sans payer le moindre centime complémentaire.

Gérer ses documents, en mode tactile

Acrobat DC met l’accent sur le tactile et se veut compatible avec différentes offres cloud comme par exemple Microsoft Office 365. Autre avancée, la prise en compte des documents scannés, dont il sera possible de modifier le contenu, via une technologie de reconnaissance avancée des caractères. L’application sera également en mesure d’exploiter les photos prises depuis un smartphones ou une tablette.

La signature électronique est directement prise en charge par le logiciel. Elle sera compatible avec des solutions tierces comme Office 365, Microsoft Dynamics, Salesforce.com, Ariba, Apttus, etc. Cette offre est également proposée en standard au sein de Creative Cloud. Enfin, le suivi des documents permettra de savoir entre quelles mains un fichier est passé, et où se trouve sa version la plus récente à un moment donné.

Acrobat 11 devient Acrobat 600

Adobe Acrobat DC et Document Cloud seront disponibles sous 30 jours. L’éditeur précise toutefois que ceux disposant d’un abonnement Acrobat XI Pro (à partir de 17,99 euros par mois) – mais aussi un compte standard à 12,99 euros par mois nous précise Adobe – auront automatiquement accès à ces deux offres dès qu’elles seront mises en ligne.

Windows et OS X seront supportés en mode desktop. Pour le monde mobile, les machines iOS (iPhone et iPad) et Android seront prises en charge en standard, ainsi que – bien évidemment – les tablettes Windows (en mode tactile).

À lire aussi :
Adobe boucle une bonne année 2014 avec le rachat de Fotolia
Adobe lance la vague Flash 16 et corrige les failles de son greffon
Adobe espionne vos lectures avec Digital Editions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur