Adobe propose AIR 2.0 et Flash 10.1 en versions bêta

Logiciels

Optimisation des traitements vidéo HD selon les ressources matérielles pour Flash 10.1 et support des périphériques de stockage pour AIR 2.0. Les versions finales sont attendues en 2010.

Adobe a dévoilé, le 17 novembre, les versions bêta de l’environnement d’exécution d’application de bureau AIR 2.0 et la technologie Flash 10.1 visant à alimenter le marché des applications Internet riches (RIA). Disponibles pour Windows (XP, Vista/7, Server 2000/2003), Mac OS X et Linux, ces préversions sont disponibles depuis les laboratoires d’Adobe.

Egalement destiné aux netbooks sur architecture x86, Flash Player 10.1 pour les smartphones et autres terminaux mobiles ne fera pas son apparition avant 2010, précise l’éditeur. « La facilité d’installation des mises à niveau Adobe AIR 2 et Flash Player 10.1 sur l’ensemble des plates-formes compatibles garantit la rapidité d’adoption des innovations qui font avancer le web », souligne Adobe dans son communiqué.

Parmi les nouveautés introduites dans AIR 2.0, Adobe offre une meilleure prise en charge des périphériques de stockage et des processus applicatifs natifs. Les technologies d’échange peer-to-peer (P2P) et le réseau UDP sont désormais supportés. Le HTML 5 et les CSS 3 sont pris en charge par l’intermédiaire du moteur de rendu Webkit (notamment adopté au sein de Google Chrome et Apple Safari) et les traitements JavaScript devraient s’en trouver accélérés.

De son côté, Flash 10.1 permet d’adapter les traitements des vidéos HD (H.264) selon la configuration matérielle (portables, netbook, smartphones…) afin d’optimiser la consommation énergétique et l’autonomie des terminaux mobiles. Mais elle n’est proposée, pour le moment, qu’aux environnements Windows. D’autre part, associé à la plate-forme Adobe Flash Access 2.0, Flash 10.1 permettra de sécuriser les flux HTTP et leurs contenus. Enfin, les technologies multi-points des écrans tactiles sont désormais prises en compte.

Rappelons que Flash 10.1 est développée dans le cadre de l’Open Sreen Project « qui a pour ambition de déployer des interactions web sophistiquées tous équipements confondus », explique David Wadhwani, general manager et vice président du pôle Plate-forme chez Adobe. En d’autres termes, lancer des applications web en Flash depuis n’importe quel type de terminal, fixe ou mobile.

Avec Flash et AIR, Adobe entend proposer aux utilisateurs une offre applicative commune quelle que soit la plate-forme d’exécution et faciliter le travail des développeurs qui conservent ainsi l’homogénéité de leurs développements malgré la richesse des terminaux du marché. Adobe profitera de la base installée de 200 millions de machines dans le monde équipées de AIR 1.0 (sans parler de la quasi totalité des PC disposant de Flash) pour maintenir son avantage sur le marché des applications Internet riche face aux offres Microsoft Silverlight et Sun JavaFX. Les versions finales de AIR 2.0 et Flash 10.1 sont attendue pour le premier semestre 2010.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur