Adobe s’offre Macromedia

Cloud

L’éditeur de Photoshop et d’Acrobat met la main sur le créateur de Flash pour plus de trois milliards de dollars, mais tout en échange d’actions

Nouvelle concentration géante dans le monde du logiciel. Après Oracle + PeopleSoft et Symantec + Veritas (pour ne citer que ceux là), on apprend que Adobe vient de conclure le rachat de son concurrent Macromedia pour un montant global de 3,4 milliards de dollars.

Adobe précise que cette acquisition s’effectuera intégralement par échange de titres, sur la base de 0,69 action Adobe par titre Macromedia. Cette parité valorise l’action Macromedia à 41,86 dollars sur la base du cours de clôture d’Adobe vendredi (60,66 dollars), offrant ainsi une prime de 25%. Bruce Chizen demeure CEO d’Adobe Systems Incorporated et Shantanu Narayen reste President and COO. Stephen Elop, President and Chief Executive Officer de Macromedia, va rejoindre Adobe en tant que President of Worldwide Field Operations. L’acquisition sera finalisée d’ici la fin 2005. Le mariage crée un géant dans le secteur des logiciels de création et de production. Adobe, éditeur d’Acrobat (conception et lecture de fichiers .pdf) et de Photoshop s’offre donc Macromedia, spécialiste des applications on-line pour le Web avec Flash ou Dreamweaver. On imagine très bien les complémentarités entre les logiciels des deux groupes qui jusque là s’ignoraient royalement dans l’univers de la publication de contenu Web. Il s’agit ainsi selon les deux entreprises de proposer des logiciels encore plus aboutis pour aider les utilisateurs à exprimer leurs créativités. Les deux éditeurs ont commencer à tisser des liens. Alors que chacun restait sur ses positions, en juillet dernier Macromedia annonce la suite Web Publishing System (lire notre article), avec la présence de Contribute 3. Une opportunité intéressante pour Macromedia de relier enfin les deux mondes Flash et PDF. Le mariage répond ainsi à une demande forte d’intégrer ces deux univers après html, xml, php, etc. Adobe a généré au premier trimestre 2005 un chiffre d’affaires de 473 millions de dollars contre 423 millions il y a un an et 429 millions au quatrième trimestre 2004. Son résultat net a atteint 151,9 millions de dollars, ou 60 cents par titre, contre 123 millions (50 cents) un an plus tôt. Le groupe compte environ 4.000 salariés contre 1.450 chez Macromedia.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur