Adobe souffre et dégraisse

Cloud

600 postes seront supprimés

L’année 2008 se termine mal pour Adobe. L’éditeur de logiciels souffre du ralentissement économique qui pénalise les investissements des entreprises. Conséquence, sa nouvelle gamme Creative Suite 4 ne se vend pas aussi bien que prévu.

Pour son quatrième trimestre 2007-2008, Adobe fait donc état d’un bénéfice net par action compris entre 0,45 et 0,46 dollar et un chiffre d’affaires allant de 912 à 915 millions de dollars. Il s’agit de résultats préliminaires.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice net par action de 0,51 dollar et des ventes de 933 millions, selon Reuters Estimates.

Adobe n’a pas tardé à réagir à ces difficultés : le groupe annonce la suppression de 600 postes à temps plein, soit une charge pour l’éditeur de 44 à 50 millions de dollars. Les licenciements affecteront toutes les régions, ils représentent 8% de la main-d’oeuvre globale d’Adobe, a précisé une porte-parole de la compagnie.

“La crise économique globale a porté un grand coup à nos revenus au cours du quatrième trimestre de l’année”, a affirmé dans une déclaration le président d’Adobe, Shantanu Narayen. “Nous avons pris une action pour réduire nos coûts d’opération et concentrer nos ressources sur les priorités stratégiques clés”, a-t-il ajouté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur