Adobe veut imposer un standard pour la photo numérique

Régulations

Avec le .DNG, il s’agit de rendre le processus d’édition et d’archivage compatible pour tous les types de logiciels de caméras et de photos

Adobe, l’éditeur du célèbre Photoshop, souhaite standardiser le marché exponentiel de la photo numérique. Car si la plupart des caméras numériques permettent de prendre des photos au format JPEG, les photos «brutes» de qualité supérieure sont de plus en plus répandues dans les modèles de caméras haut de gamme ou professionnels.

Les photos «brutes» contiennent toutes les informations originales capturées par le senseur d’une caméra numérique avant toute modification et donne donc une image plus réelle et plus flexible lors de l’édition. En comparaison, les photos JPEG sont compressées et plusieurs données des images sont perdues. Or, il y a autant de formats de photos «brutes» (comme le .RAW) que de fabricants de caméras. Les multiples formats et leur incompatibilité forcent les entreprises à utiliser une panoplie de logiciels pour convertir les photos au format de leur choix. C’est pourquoi Adobe présente le fichier Digital Negative Specification (DNG) qui rendrait le processus d’édition et d’archivage compatible pour tous les types de logiciels de caméras et de photos. Le DNG est déjà supporté par ses logiciels PhotoShop et PhotoShop Elements. Adobe lancera également un utilitaire qui permettra aux usagers de transformer les formats de 65 caméras différentes au format DNG. Il reste maintenant à connaître la réaction des fabricants d’appareils photo numériques. Il y a fort à parier qu’il faudra du temps pour qu’un tel standard soit accepté par tous.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur