Le M2M séduit de plus en plus les entreprises

M2MMobilitéRéseaux

L’automobile, l’électronique grand public et l’énergie/services sont les industries les plus avancées en matière d’adoption des solutions M2M.

L’adoption du M2M a marqué une hausse de plus de 80% entre 2013 et 2014, selon le second rapport annuel « M2M Adoption Barometer » que Vodafone a publié le 3 juillet. Plus d’une entreprise interrogée sur 5 a recours aujourd’hui à la technologie qui permet aux machines de communiquer entre elles et de manière automatique en passant par Internet, selon l’enquête dirigée par Circle Research auprès de 600 responsables M2M issus de 7 secteurs industriels clés dans 14 pays.

Trois secteurs émergent particulièrement avec plus de 30% d’adoption : l’automobile (pour la maintenance à distance et l’infotainment); les appareils électroniques de grande consommation; et l’énergie/services (notamment dans les solutions de sécurité résidentielles et de bureaux). Selon l’étude, près des trois quarts des entreprises du secteur des appareils électroniques grand public auront embrassé des solutions M2M qu’elles utiliseront dans leurs nouveaux produits, leur production ou la logistique.

Progression du retour sur investissement

Le secteur de la santé représente également un fort potentiel de croissance du Machine to Machine. Toujours selon l’étude, 57% des entreprises de ce secteur auront elles aussi recours au M2M dans leur mode de fonctionnement d’ici deux ans. Le secteur du transport devrait également y trouver son compte à travers la gestion des flottes et des tournées, et la maintenance des véhicules.

Néanmoins, les freins à l’adoption existent. Particulièrement ceux propres à la gestion de la sécurité et les défis à relever face aux déploiements à l’échelle mondiale. En revanche, 46 % des entreprises sondées déclarent constater une hausse sensible du retour sur investissement. Elles étaient 36% en 2013.

10 milliards de machines connectées en 2018

Sur le plan géographique, l’Asie-Pacifique s’inscrit comme la région qui connaît le plus fort taux d’adoption du M2M devant les Etats-Unis désormais. Mais le rapport parie que l’avance sera négligeable dès 2016 avec un taux global d’adoption autour de 56% (53% en Europe). Selon le cabinet d’analyse Machina Research, 4,4 milliards de terminaux seront connectés en M2M en 2014 et 10,3 milliards en 2018.

« Le rapport de cette année ne laisse aucun doute sur le fait que la dynamique s’accélère alors que les entreprises commencent à réaliser le potentiel commercial de l’Internet des objets, commente Erik Brenneis, responsable M2M chez Vodafone. Cette technologie est en train de transformer des pans industriels entiers alors que les entreprises trouvent de nouvelles façons de fonctionner et de communiquer avec leurs clients. Le M2M se déplace de l’arrière boutique au devant de la scène. » Il ne reste plus aux opérateurs qu’à savoir exploiter ce nouveau marché porteur pour tirer profit de leurs infrastructures.

Vodafone M2M 2014

crédit photo © Tonis Pan – Fotolia.com


Lire également
Le M2M, un marché à fort potentiel pour les fournisseurs de services
Les appareils M2M majoritairement en haut débit en 2019
Un consortium américain autour de l’Internet des Objets


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur