ADP : bien plus que la paie et l’expertise sociale en ligne

Logiciels

Le leader de l’externalisation de la paie et de la gestion RH A lancé depuis quelques semaines des offres ciblées pour les TPE locales, les PME/PMI multinationales, et même les grandes entreprises

Avec un chiffre d’affaires 7,8 milliards, 46.000 collaborateurs et 560.000 clients dans le monde, ADP fait figure de poids lourd incontournable dans l’outsourcing. En effet, ce spécialiste de fonction RH (83 % de son CA, et 17% pour des solutions destinées à l’automobile), propose des services en ligne pour la paie, l’administration du personnel, et la gestion des ressources humaines. S’engageant sur les résultats, la société assure les conformités réglementaires nationales et internationales, ainsi que leur harmonisation.

En France, 9.000 clients font confiance à ADP pour 2,6 millions de salariés, gérés par 1.900 collaborateurs (Europe : 26.000 clients, 9 millions de salariés et 4 .400 collaborateurs ; monde : 560.000 clients, 50 millions de salariés). L’institut Gartner attribue 20 % de part du marché externalisation Paie/RH à ADP sur un total de 2,5 milliards de dollars, et 42 % des 519 millions d’euros en France.

De la TPE locale ou multinationale à la grande entreprise

ADP intervient soit en services managés avec ses propres solutions (ou en lien avec SAP) via des offres locales, soit en service en ligne avec des offres complémentaires multipays, multidevises. Et ce, quels que soient la taille de l’entreprise et ses secteurs d’activité.

Destinée aux TPE et petites PME, ADP Streamline assume la prise en charge de la paie et de l’administration du personnel. Par ailleurs, grâce aux partenariats avec des experts-comptables locaux, ADP s’assure de la conformité réglementaire, et le client bénéficie d’un conseil expert sur le juridique social. Cette solution permet de gérer le multinational, avec un contrat unique, une paie et une RH harmonisées, et un prix identique par salarié, quel que soit le pays.

Combinant l’expertise RH d’ADP et le savoir-faire ERP de SAP, ADP GlobalView incarne un service global et international de paie et d’administration du personnel inédit. Reposant sur le socle éprouvé de SAP, GlabalView propose un paramétrage très évolué et unique pour ces services permettant un déploiement rapide et personnalisé sous trois formes: le Processing Services (externalisation totale de processus), le Managed services (sur l’infrastructure ADP) et le Comprehensive Outsourcing. Trois plates-formes assurent l’hébergement de ces services : Paris, Toronto, et Melbourne.

Trois leviers de croissance en France

Le marché français paie/RH concerne 16 millions de salariés travaillant dans plus de 1,4 million d’entreprises, dont 97 % de moins de 50 salariés. Et, sur ses 9.000 clients (2,6 millions de salariés), ADP compte 60 % de grandes entreprises (plus de 1.000 salariés), 20 % sur les 300-1.000 salariés, et 20 % sur les petites entreprises.

À l’image d’un Cegid, peu bousculé sur ce marché, ADP cible les experts-comptables, auxquels s’adressent 62 % des entreprises de moins de 50 salariés. “Près de la moitié de ces professionnels rencontrent des difficultés pour embaucher des gestionnaires, et environ un tiers des mises en cause de responsabilité civile professionnelle relève du droit social”, explique-t-on chez ADP. Suite au rachat de la société Micromégas (800 cabinets d’experts-comptables) en 2006, l’éditeur de service propose donc ADP Microsmégas, une plate-forme logicielle en ligne à trois: ADP, expert comptable, client. Cette offre “Expert Social” prend en charge la veille juridique et conventionnelle, contrôle les données, produit les bulletins de paie et les déclarations, et justifie les résultats. Le comptable n’a plus qu’à valider, arbitrer, et superviser. Il peut ainsi consacrer plus de temps à sa relation client. Quant au client, il peut déclarer ses événements, consulter les documents et échéances, éditer les bulletins, etc.

Sur les entreprises de 50 à 300 salariés, l’offre ADP Decidum propose du conseil (audit RH, accompagnement, évaluations…), des services (infogérance, veille légale…) et des solutions technologiques (technologies Internet, base de données sociale intégrée, infrastructure sécurisée…). Objectif: répondre aux attentes actuelles comme les entretiens annuels, la gestion du Dif, l’individualisation des salaires…

Troisième levier de croissance pour ADP: les services managés. Comme l’indique le cabinet Markess International, 65 % des entreprises recourent à l’externalisation, et ce marché croitra de 12 % d’ici à 2009. Une réponse efficace aux besoins de rationalisation des coûts (prix forfaitaire par salarié géré), de fiabilité et de cohérence avec une solution globale, et de recentrage sur la fonction RH des équipes internes. Avec son organisation industrielle et sa forte présence humaine et technologique sur de multiples pays, ADP se positionne fortement sur ce créneau “réclamant aussi une relation de proximité”. Ses atouts ? Des pôles spécialisés dans de multiples pays (intégration de données, gestion de la maladie, déclarations…) et des infrastructures déjà opérationnelles (formation, R&D, veille sociale…).

Des offres à étudier pour une entreprise désireuse de s’équiper de solutions actuelles et complètes, d’outils de veille sociale et juridique, ou de compléments sur mesure éprouvés à SAP.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur