ADP Télécom et Alcatel testent le WiMax

Régulations

L’opérateur, spécialiste de la mobilité, va entamer une série d’expérimentations pilotes destinées aux utilisateurs professionnels

Le WiMax poursuit sa montée en puissance, cette fois avec ADP Télécom. Evolution du Wi-Fi, reprenant les concepts des boucles locales radio (BLR), cette technologie hertzienne sans-fil dans la bande des fréquences de 3,5 Ghz promet, en théorie, un haut débit de 70 Mbit/s et une portée de 50 kilomètres. En réalité, les opérateurs misent plutôt sur 12 Mbit/s et 20 kilomètres -ce qui n’est déjà pas si mal!

Le WiMax est aujourd’hui observé de très près par les opérateurs. Il constitue une alternative à l’ADSL dans les régions non couvertes et surtout un nouveau standard pour les communications sans fil (data et voix) dans un endroit donné. C’est sur ce terrain qu’ADP Télécom, détenteur d’un licence expérimentale délivrée par l’ART (Autorité de Régulation des Télécoms) va lancer des expérimentations en partenariat avec Alcatel, déjà très implique dans cette technologie (lire nos articles). Déjà spécialiste du Wi-Fi (dans les aéroports, les hôtels…), ADP Télécom compte lancer ses premiers projets pilotes pour des usages professionnels en collaboration avec ses clients “Aéroports de Paris” et “WFS” (société du Groupe Vinci, leader du service aéroportuaire). Ces projets joueront la carte de la complémentarité Wi-Fi, WiMax. “Alors que le Wi-Fi permet de constituer un réseau local sans fil pour un bâtiment ou un ‘hotspot’ public permettant aux professionnels d’accéder à leurs applications métiers (suivi des bagages, location de voitures et enregistrement passager), le WiMax a plutôt pour objectif d’offrir ces mêmes services sur la totalité de l’aéroport (aérogares, zones techniques, de fret et de bureaux)”, expliquent Alcatel et ADP Télécom dans un communiqué commun. La conduite des pilotes sera assurée par ADP Télécom, tandis qu’Alcatel mettra à disposition l’ensemble des équipements nécessaires pour cette expérimentation. “Cette réalisation pour Aéroports de Paris va permettre de mettre en avant l’intérêt de WiMax pour l’usage des professionnels des zones aéroportuaires à fort trafic, en prenant d’ores et déjà en compte les aspects fixes et nomadiques du WiMax”, a déclaré Sylvie Richir, responsable des activités d’accès radio haut débit chez Alcatel. “Le WiMax est la technologie d’avenir pour répondre à tous les besoins métiers des entreprises du monde aéroportuaire avec lesquelles nous collaborons déjà”, souligne de son côté Benoît Vedel, directeur de la Stratégie d’ADP Télécom.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur