ADSL : avec Surf Orange lorgne sur les jeunes

Réseaux

Orange lance un nouveau forfait triple play à moins de 30 euros mais limité au PC.

Orange prépare sa rentrée. L’opérateur propose, depuis le 20 août, le nouveau forfait tripe play à moins de 30 euros, avec une réduction de 3 euros en direction des jeunes.

Surf est une offre « tiple play » (accès Internet ADSL, téléphonie et télévision) mais uniquement proposée depuis le PC de l’abonné. Impossible de regarder les 33 chaînes et 2500 programmes proposés en vidéo à la demande sur le téléviseur familial, par exemple. De plus, la téléphonie (illimitée vers les postes fixes en France) s’effectue aussi depuis le PC et nécessite l’installation d’un logiciel uniquement compatible avec Windows XP, Vista et, sûrement, 7. Orange décide donc de se couper des clients sous Mac OS et Linux.

Les moins de 26 ans bénéficient d’un tarif préférentiel à 26,90 euros par mois au lieu de 29,90 pour les autres. La location d’une Livebox n’est pas obligatoire et n’importe quel modem ADSL devrait faire l’affaire puisqu’il s’agit d’une offre ADSL nu indépendante de tout abonnement téléphonique à France Télécom (l’équivalent du dégroupage total chez l’opérateur historique).

Tous ces services sont en revanche liés à la ligne fixe du domicile. Pour répondre aux besoins de mobilité, Orange propose un complément à son offre Surf sous forme d’un abonnement data mobile « Surf Everywhere ». Pour 5 euros supplémentaires (soit 31,90 euros pour les moins de 26 ans et 34,90 euros pour les autres), les abonnés bénéficieront d’une clé 3G+ et d’un forfait de 2 heures de navigation mobile.

Enfin, les clients de téléphonie mobiles de l’opérateur sont également choyés. S’ils souscrivent au forfait Surf, ils bénéficient d’une option au choix pour leur usage mobile : appel illimités 24h/24 et 7j/7 depuis le mobile vers les fixes en France métropolitaine ou bien sms illimités.

Si l’offre a dû être préparée de longue date, elle répond indirectement aux souhaits de Nathalie Kosciusko-Morizet. La secrétaire d’Etat chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique avait jugée inacceptables les récentes augmentations tarifaires de certains des forfaits Internet d’Orange. Une controverse dont s’est rapidement emparé Numéricâble pour pousser son offre dual play à 20 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur