ADSL : Bouygues Telecom prend possession de son réseau fixe

Régulations

Avec les NRA de Neuf Cegetel, le réseau de l’opérateur mobile atteint les 1.167 noeuds

Bouygues Telecom est désormais prêt à lancer son offre ADSL. Le troisième opérateur mobile français vient d’annoncer par voie de communiqué de presse qu’il est désormais propriétaire de son propre réseau fixe.

Concrètement, la filiale du géant du BTP a déployé un réseau IP national de très haut débit en fibre optique et de DSLAM hébergés dans 622 noeuds de raccordement abonnés (NRA). Ce réseau vient compléter les 545 NRA dégroupés par Club Internet (depuis racheté par Neuf Cegetel) qui constituait la première brique de son infrastructure. Au total, BouyguesTel va donc opérer 1.167 NRA.

Par ailleurs, l’opérateur annonce l’acquisition des plates-formes de services permettant de délivrer l’ensemble des services Internet (plate-forme VoIP, serveur de messagerie, accès Internet, TV, IPVPN…).

Conclusion, BouyguesTel est désormais en mesure de“maîtriser de bout en bout des services d’accès Internet, de transmission de données, de télévision et de téléphonie IP”, pour les entreprisees et les particuliers.

Selon nos informations, l’offre grand public, articulée autour d’une ‘BBox’, sera lancée à la rentrée. Par contre l’offre entreprises qui devait être présentée en avril se fait encore attendre.

Comme chez la plupart de ses concurrentes, la ‘BBox’ se composera de deux éléments : un modem routeur Wi-Fi et un décodeur TV, avec disque dur et tuner TNT HD. Sur le site bientotbbox.bouyguestelecom.fr, on apprend également que les abonnés mobiles de l’opérateur auront accès à des tarifs privilégiés.

L’objectif est évidemment de proposer des offres convergentes alliant le mobile et l’ADSL. Orange a ainsi lancé son offre Unik (combiné hybride VoIP/GSM/Wi-Fi). On peut également citer Neuf Cegetel avec son Twin et SFR qui a racheté Neuf…

Face à une concurrence très forte sur le marché du mobile, Bouygues Telecom cherche à se diversifier, et l’ADSL est une option qui a du sens. BouyguesTel reste discret en termes d’investissements et d’objectifs. Pour autant, s’imposer sur ce marché sera très difficile. L’ADSL français est déjà très concentré autour de trois acteurs (Orange, Neuf Cegetel et Free) qui contrôlent 90% du marché et Alice un des derniers petits du marché est en passe de se faire racheter par Free. Comment alors tirer son épingle du jeu ?


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur