ADSL: France Télécom pourra baisser ses tarifs

Régulations

Les nouveaux tarifs entreront en vigueur le 1er janvier

La pression aura finit par payer pour France Télécom. Après l’accord de l’ART (Autorité de régulation des télécoms), c’est au tour de la ministre déléguée à l’Industrie, Nicole Fontaine, d’homologuer la proposition tarifaire de l’opérateur.

L’ART accepte en fait que France Télécom baisse ses tarifs de l’option 5, formule utilisée par près de 85% des lignes et notamment par Wanadoo. Ainsi, la filiale Internet de l’opérateur historique pourra proposer des tarifs plus compétitifs face à une concurrence beaucoup moins chère. Mais cette baisse du tarif de gros devra également profiter aux autres FAI, c’est en tout cas la volonté du gouvernement. Mais ces FAI craignent que cette baisse de tarifs profitent d’abord et surtout Wanadoo qui même plus cher reste le premier fournisseur d’accès à Internet du pays. Par ailleurs, Wanadoo pourra pratiquer une double tarification en fonction de la densité de la population. Selon, Libération, dans les grandes villes, le haut débit sera vendu à un prix de marché alors que dans les campagnes, le prix sera supérieur. Mais ce double tarif crée des remous, autant auprès de la concurrence que des conseils régionaux, et l’opérateur pourrait y renoncer. Ces tarifs entreront en vigeur le 1er janvier prochain. Selon certaines sources, l’ART avait demandé d’atendre début février pour ne pas perturber les promotions de fin d’année des FAI concurrents. C’est raté.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur